Benoît Dorémus

Forum de Benoît Dorémus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 le progres de lyon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cendilon
Jeune grenouille de Benito
avatar

Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 28/12/2006

MessageSujet: le progres de lyon   Jeu 9 Oct 2008 - 18:19

petit ITV

pour vous

http://www.leprogres.fr/infosdujour/ain/1050115.html

dsl impossible de faire de copier coller

biz lola
Revenir en haut Aller en bas
Lolita
Admin tyrannique de ce forum.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4721
Age : 31
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: le progres de lyon   Jeu 9 Oct 2008 - 18:24

Merci ma Cendi!

Des bises Wink

_________________
www.loliroger.com

*J'suis sur la lune si on m' demande...*
Revenir en haut Aller en bas
http://www.loliroger.com
poulouc
Jeune grenouille de Benito
avatar

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: le progres de lyon   Jeu 9 Oct 2008 - 21:21

Le progrès a écrit:


Benoît Dorémus « apprend le métier », comme il le chante sur son premier disque. Ce fan de Renaud, à qui il a souvent été comparé, trace sa route au pays de la chanson française. Un style qu'il enrichit d'autres influences (son phrasé rap à fleur de peau détonne) et surtout d'une finesse d'écriture pas donnée à tout le monde.

Rencontre, avant son concert à Bellegarde.

Votre premier album « Jeunesse se passe » est sorti il y a un an environ. Comment se sont passés ces douze derniers mois ?

Ce fut une drôle d'année. C'est la première fois que je mettais le pied dans un autre monde. Cela m'a apporté énormément de bonheur, même si tout n'a pas été simple. Je suis passé par toutes les couleurs de l'arc-en-ciel, mais surtout j'ai rencontré un public, qui est revenu. La tournée a été intensive, j'ai joué dans des petites salles, des grandes, pleines, vides J'ai essayé de m'adapter à tout !

Vous avez pu écrire de nouvelles chansons, enrichir votre spectacle ?

Je n'ai pas beaucoup eu le temps d'écrire et ça m'a fait souffrir. Je me suis surtout rendu compte qu'il était difficile de se remettre dans l'écriture : le premier album, j'ai eu vingt-cinq ans pour le faire, le second j'ai deux ans Mais c'est pareil pour tout le monde : il ne faut pas trop se poser de questions Maintenant, je me mets moins la pression, je vois ça comme un plaisir. Au fil de la tournée, j'ai appris à mieux me connaître avec mes musiciens (ils sont cinq sur scène, ndlr) et le concert s'enrichit, j'étrenne de nouvelles chansons. Toujours des histoires denses J'aime alterner les balades et les morceaux plus nerveux.

C'est ce qui amène un public varié ?

Il y a souvent tous les âges : je suis estampillé chanson française. Mais à la fin de mes concerts j'ai l'habitude reprendre une chanson de NTM, « That's my people », et une autre d'Alain Souchon, « S'asseoir par terre » C'est un grand écart qui attire des publics divers.

On vous parle toujours autant de Renaud ?

Ça s'estompe un peu : ce qui est encourageant, c'est qu'à la fin de mes concerts, les gens ne m'en parlent quasiment plus. Je trouve donc ma voie et ma voix ! Mais Renaud reste présent dans mon quotidien, et il est toujours mon producteur. J'ai signé !


Propos recueillis par Jim Gassmann

Concert au théâtre Jeanne-d'Arc de Bellegarde demain vendredi à 21 heures.
Tarif : 15 euros, adhérents 11,30 euros, réduit 7,50 euros.

« Jeunesse se passe » est sorti en octobre 2007. Produit par Renaud, il se rapproche dans le style de ce que le chanteur d'« Hexagone » réalisait lui-même il y a quelques (longues) années. Porté par le single « J'écris faux, je chante de la main gauche », il déroule en treize chansons une autobiographie musicale au ton très effronté. Histoires d'amour, de haine, de vocation, de questions intérieures. Benoît Dorémus ne nous épargne aucun de ses tourments et accompagne sa voix proche de son modèle d'arrangements le plus souvent acoustiques et épurés. Les morceaux sont tantôt calmes et romantiques, tantôt acides et nerveux. Pour un résultat qui tient bien debout, mais sur un fil tendu.

a+
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le progres de lyon   

Revenir en haut Aller en bas
 
le progres de lyon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Opéra de Lyon - saison 2009-2010
» Opéra de Lyon - saison 2010-2011
» Lulu - Opéra de Lyon (avril-mai 2009)
» METALLICA - LYON - HALLE TONY GARNIER - 23 Mai 2010
» XVIIIe festival des Vendredis Baroques de Dardilly (Lyon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Benoît Dorémus :: Benoît Dorémus :: Médias-
Sauter vers: