Benoît Dorémus

Forum de Benoît Dorémus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 2020 - Critiques, chroniques, etc...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Senninha
Crocodile Dundee
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1766
Age : 31
Localisation : Osny (à côté de Cergy) 95
Date d'inscription : 25/01/2008
Flipomètre : J'suis pas tout seul à être tout seul, je l'ai enfin compris...

MessageSujet: Re: 2020 - Critiques, chroniques, etc...   Mer 2 Juin 2010 - 20:40

Il était déjà sur la page précédente Laughing

_________________
Celui qui offrait des crocos à Benito !
Revenir en haut Aller en bas
J.
Dorémusien confirmé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 485
Age : 43
Localisation : dans la lune
Date d'inscription : 16/02/2008
Flipomètre : à zéro

MessageSujet: Re: 2020 - Critiques, chroniques, etc...   Mer 2 Juin 2010 - 21:04

lol

Et vous avez Musique Mag ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cardabelle.net
Senninha
Crocodile Dundee
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1766
Age : 31
Localisation : Osny (à côté de Cergy) 95
Date d'inscription : 25/01/2008
Flipomètre : J'suis pas tout seul à être tout seul, je l'ai enfin compris...

MessageSujet: Re: 2020 - Critiques, chroniques, etc...   Mer 2 Juin 2010 - 22:11

http://www.musiquemag.com/interview-benoit-doremus-en-interview-pour-son-album-2020-2307.htm

_________________
Celui qui offrait des crocos à Benito !
Revenir en haut Aller en bas
Senninha
Crocodile Dundee
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1766
Age : 31
Localisation : Osny (à côté de Cergy) 95
Date d'inscription : 25/01/2008
Flipomètre : J'suis pas tout seul à être tout seul, je l'ai enfin compris...

MessageSujet: Re: 2020 - Critiques, chroniques, etc...   Lun 7 Juin 2010 - 23:34

La rédaction a écouté : Benoît Doremus - 2020

Avec 2020, Benoît Dorémus revient avec un second album moins « coup-de-poing » que le premier mais toujours efficace au niveau des textes. De savoureuses saillies argotiques en chouettes mélodies entraînantes, il nous fait visiter son passé, son futur, son Paris et distille de sympathiques petites histoires qu'on écoute, sourire au coin des lèvres. Dorémus veut nous interpeller et il y parvient. L'album, malheureusement, manque parfois de régularité et on se demande comment certains morceaux plus décevants ont pu arriver au milieu d'un très bon ensemble.

Mickaël Louédec - Ouest France

_________________
Celui qui offrait des crocos à Benito !
Revenir en haut Aller en bas
Senninha
Crocodile Dundee
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1766
Age : 31
Localisation : Osny (à côté de Cergy) 95
Date d'inscription : 25/01/2008
Flipomètre : J'suis pas tout seul à être tout seul, je l'ai enfin compris...

MessageSujet: Re: 2020 - Critiques, chroniques, etc...   Lun 7 Juin 2010 - 23:37

Benoît Dorémus : le Renaud de 2020 ?




Résumé Benoît Dorémus, découvert en 2007 avec son premier album Jeunesse se passe, entend bien faire parler de lui à nouveau. Adoubé par Renaud, ce jeune chanteur sort aujourd'hui son deuxième opus intitulé 2020. Nous l'avons rencontré à cette occasion !
Comme beaucoup d'artistes en devenir, Benoît Dorémus a commencé sa carrière en promenant sa guitare acoustique dans des bars parisiens et autres petits festivals. Mais la chance lui sourit lorsque ses chansons tombent dans l'oreille de Renaud qui, séduit, décide de le produire. En 2007, sort donc le premier album de Benoît Dorémus, Jeunesse se passe : on découvre alors un jeune songwriter aux textes acérés, drôles et graves à la fois et aux mélodies accrocheuses.
Aujourd'hui, Benoît Dorémus revient avec 2020, un album toujours aussi amusant et caustique à la fois. Le jeune homme parle de choses sérieuses mais avec le sourire, comme dans Bilan Carbone censée refléter les inquiétudes liées à l'écologie.
Ce rendez-vous musique est l'occasion pour vous de découvrir ce jeune chanteur attachant et rigolo, un peu comme son pote Renan Luce, avec qui il part en tournée ces prochaines semaines !

SoyouTV

_________________
Celui qui offrait des crocos à Benito !
Revenir en haut Aller en bas
Senninha
Crocodile Dundee
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1766
Age : 31
Localisation : Osny (à côté de Cergy) 95
Date d'inscription : 25/01/2008
Flipomètre : J'suis pas tout seul à être tout seul, je l'ai enfin compris...

MessageSujet: Re: 2020 - Critiques, chroniques, etc...   Mar 8 Juin 2010 - 0:26

DOREMUS : 2020 , 20/20



Non, musicalement la Lorraine ce n’est pas seulement Patricia Kaas ou Cindy Sander , la Lorraine c’est aussi (et pour moi , c’est surtout) Benoit Doremus.

Bombardé digne successeur de Renaud , qui a produit son album Jeunesse se passe et repris sur son propre opus Rouge Sang le titre Rien à te mettre , Benoit le messin nous revient après plus de deux ans de concerts à travers la France avec 2020 , 13 chansons , 13 morceaux de vie .

Drôle avec t’as la loose, cynique avec Bilan carbone, pessimiste Ne pas lire avant 2020, tendre Tu dors à contre-jour et même mutin et un brin coquin dans Chose rare, Benito nous livre là un album à la fois dans la lignée du précédent mais dont l’écoute attentive révèle une évolution dans les arrangements plus sophistiqués que l’intimiste Jeunesse se passe.

Le charme n’opère plus de la même manière pour ceux qui l’écoutent depuis longtemps comme moi ; cet album est excellent et on en attendait pas moins ; on connaissait déjà son univers ; pour les autres , ceux qui vont découvrir ce petit prometteur qu’on a envie de pousser loin, n’hésitez pas à franchir le pas et à entrer dans le petit monde de Dorémus.

Dorémus , c’est une plume acerbe , des mots justes et acérés, parfois une colère froide, souvent beaucoup de tendresse. Ses albums s’écoutent comme on lirait un journal intime, Benoit s’y dévoile et 2020 dit de son auteur qu’il a mûri. Mais qu’il a toujours des doutes sur l’avenir.

Nous on ne s’en fait pas pour lui : tant de talent , ça ne peut que payer.

le.graoully.dechaine.free.fr

_________________
Celui qui offrait des crocos à Benito !
Revenir en haut Aller en bas
much
Caillou dans les dix fesses
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 28
Localisation : Namur/Bruxelles
Date d'inscription : 30/10/2008
Flipomètre : "I lit a thin green candle, to make you jealous of me. But the room just filled up with mosquitos, they heard that my body was free" L. Cohen

MessageSujet: Re: 2020 - Critiques, chroniques, etc...   Mar 8 Juin 2010 - 9:45

Il avait chouré les lunettes de Cyril pour l'interview filmée Smile ?

Sinon, c'est cool qu'on parle de lui comme ça !
Revenir en haut Aller en bas
Lo.mel
Admin tyrannique de ce forum.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3207
Age : 30
Localisation : Where the Wild Things are.
Date d'inscription : 25/03/2006
Flipomètre : Il mano de la mia sorella nelle mutandine del Ponte de l'Alma

MessageSujet: Re: 2020 - Critiques, chroniques, etc...   Mar 8 Juin 2010 - 9:48

Ouaip, cool cool, j'espère qu'on va parler un peu plus de lui dans les mois à venir.
Dès que j'ai 5 minutes, je vais tenter d'envoyer des demandes de stage diffusion de Bilan Carbone en radio.

_________________
http://rueedison.blogspot.com/

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
julie
Jeune grenouille de Benito
avatar

Féminin
Nombre de messages : 222
Age : 33
Localisation : Val d'oise
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: 2020 - Critiques, chroniques, etc...   Mar 8 Juin 2010 - 12:49

J'aime bien cette petite chronique!
Au moins quelqu'un qui a compris que bilan carbonne était cynique!!! mdr
Revenir en haut Aller en bas
Lila
Chèvre suisse en sursis.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 178
Age : 39
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 03/05/2010
Flipomètre : ... ça se passe...

MessageSujet: Re: 2020 - Critiques, chroniques, etc...   Mar 8 Juin 2010 - 12:59

julie a écrit:
J'aime bien cette petite chronique!
Au moins quelqu'un qui a compris que bilan carbonne était cynique!!! mdr


Hi hi hi... vous avez dit, "cynique"!?

Et pis Lo.mel, c'est du 18ème degré?...
Comme la chanson en question, en somme .... ? (bien que...)
Revenir en haut Aller en bas
Lo.mel
Admin tyrannique de ce forum.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3207
Age : 30
Localisation : Where the Wild Things are.
Date d'inscription : 25/03/2006
Flipomètre : Il mano de la mia sorella nelle mutandine del Ponte de l'Alma

MessageSujet: Re: 2020 - Critiques, chroniques, etc...   Mar 8 Juin 2010 - 14:15

Je ne suis jamais plus sérieux. Qu'on aime la radio ou pas et qu'on aime bilan carbone ou pas n'est pas la bonne question a mon sens.
Moi je me demande plutôt "est-ce que je veux soutenir Benoît ?" et c'est évidemment ce que je veux.
Du reste, bilan carbone c'est pas ma preferee et ce terme reste pour moi avant tout le thème de mon stage qui me casse les ... Nounours tous les jours.
Je fais confiance a Benoît, il fait ce qu'il veut, il sait c e qu'il fait.
Même si a priori je trouve qu'il exhibe pas sa meilleure marchandise, je ne suis pas a sa place et je crois qu'il a capte ce qu'on en pensait, suffisament pour en tenir compte s'il le juge utile.
Mais il mérite d'etre reconnu, alors je le soutien, pour tout ce qu'il nous a offert jusque la, avec un 2020 qui ne deroge pas-z-a la regle.
Je ne veux pas de débat sur ce topic et sur mon avis perso. Ce serait hors sujet ici.

_________________
http://rueedison.blogspot.com/

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
No&mie
ContienG dans leu coffre.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2165
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: 2020 - Critiques, chroniques, etc...   Mar 8 Juin 2010 - 14:56

Lo.mel a écrit:
Je ne veux pas de débat sur ce topic et sur mon avis perso. Ce serait hors sujet ici.

WOW !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/noemieracle
Senninha
Crocodile Dundee
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1766
Age : 31
Localisation : Osny (à côté de Cergy) 95
Date d'inscription : 25/01/2008
Flipomètre : J'suis pas tout seul à être tout seul, je l'ai enfin compris...

MessageSujet: Re: 2020 - Critiques, chroniques, etc...   Mar 8 Juin 2010 - 15:10

Les garçons toujours dans le vent

Benoît Dorémus, Louis-Ronan Choisy, Ludéal, Bobby Bazini viennent de sortir chacun un album de printemps. 
À découvrir.

C’est fou comme les jeunes talents de la production musicale masculine font parler d’eux en ce moment. Parmi eux, Benoît Dorémus, dont l’album s’intéresse au sort de la planète et au réchauffement climatique. Bilan carbone, la chanson qui ouvre l’opus, reflète bien les préoccupations écologiques du chanteur  : « Quand je m’emmerde dans les bouchons / J’imagine un iceberg qui fond ». Benoît Dorémus est tombé dans la marmite de la chanson en 2007 au moment de la sortie de son premier album Jeunesse se passe. Un disque produit par Renaud, à qui il avait présenté ses chansons sur le conseil du chanteur suisse Sarcloret. Avec son nouvel album, 2020, Benoît Dorémus poursuit son « histoire de chanteur » d’une manière moins autobiographique, car il voulait s’ouvrir  : « Je me suis moins regardé le nombril et cela se ressent forcément. » Résultat, des titres pastel qu’il fait découvrir en première partie des concerts de Renan Luce. En attendant une grande tournée cet automne, où il devrait donner la mesure de son talent.

Voix grave et chaude, Louis a déjà signé trois albums  : D’apparence en apparence, La nuit m’attend, les Enfants du siècle. Pour Rivière de plumes, il renoue avec son patronyme, Louis-Ronan Choisy. Une nouvelle identité pour un opus aux ambiances cinématographiques, aux mélodies tout en douceur et aux guitares acoustiques. Ballades et registre amoureux sont au rendez-vous. Un album tour à tour, rêveur, voyageur, contemplatif, romantique. Des chansons qui ont pris corps dans la foulée de la bande originale du film de François Ozon le Refuge, dans laquelle on retrouve la veine du chanteur. À suivre.

Après un premier enregistrement salué par la critique paru en 2008, Ludéal revient avec Allez l’amour. Un album à caractère onirique. Voir la chanson Crapaud magnifique, où le chanteur s’imagine « sorcier francophone »  : « Elle fait le lien entre le premier et le deuxième album, dit-il. C’est ma chanson la plus personnelle. » Autant dire une page qui se tourne pour Ludéal, lequel a grandi en Seine-Saint-Denis entre Drancy et Aulnay-sous-Bois. Avant de se lancer dans la chanson, il a fait tous les petits boulots, maçon, libraire, postier. Entre deux jobs, il s’évade en écoutant le rock de The Cure, Elvis Costello ou le jazz de John Coltrane. Mais c’est vers la chanson que cet amoureux des mots s’est naturellement tourné après avoir découvert l’univers d’Alain Bashung et d’Alain Souchon. Aujourd’hui, il promène son imaginaire sur des chansons cartes postales, telles que l’Acropolis. Un répertoire en demi-teinte au charme certain, auquel on aimerait pouvoir s’accrocher un peu plus. Il y manque un titre fédérateur et aussi plus d’audace de la part de Ludéal, encore trop réservé pour parvenir à convaincre. Un personnage au demeurant attachant qui mérite qu’on le (re)découvre.


Victor Hache - L'Humanité.fr

_________________
Celui qui offrait des crocos à Benito !


Dernière édition par Senninha le Mar 8 Juin 2010 - 15:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Senninha
Crocodile Dundee
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1766
Age : 31
Localisation : Osny (à côté de Cergy) 95
Date d'inscription : 25/01/2008
Flipomètre : J'suis pas tout seul à être tout seul, je l'ai enfin compris...

MessageSujet: Re: 2020 - Critiques, chroniques, etc...   Mar 8 Juin 2010 - 15:12

Il y a trois ans, Benoît Dorémus était un chanteur encore inconnu, qui se laissait découvrir avec beaucoup de plaisir lors des premières parties de Renan Luce. Sur scène, il assurait et assure toujours seul, avec sa guitare. Un chanteur piloté par Renaud, qui à l'instar de son idole, n'avait pas oublié sa langue dans sa poche.

Derrière quelques morceaux à l'état brut qui faisaient tendre l'oreille, on découvrait ses coups de gueule, ses faiblesses, mais aussi ses émotions, ses doutes et des sentiments qui faisaient le charme du premier album, Que jeunesse se passe.

Ses premières parties ne lui ont pas offert le même nombre d'albums vendus que Renan Luce mais n'empêche que les chanceux qui avaient eu l'opportunité de le découvrir le surveillaient de plus ou moins loin ; on ne fait pas du neuf dans la chanson française tous les jours. Et du coup, quel plaisir d'apprendre que le chanteur sortait en 2010 son deuxième album, 2020.

Mais là, on reste sceptique à la première écoute. La voix de Benoît Dorémus est là, mais parait adoucie, mielleuse... Et que dire des mots trop entendus et faciles qui ouvrent l'opus sur "Bilan Carbone".

Trois ans plus tard, Benoît Dorémus suit toujours son ami Renan Luce en tournée, ce dernier aurait-il déteint un peu trop sur lui ? Les paroles à la fois cyniques et émouvantes de Benoît Dorémus qui avaient tant plu à la critique et à son public seraient-elles une histoire ancienne ? D'ailleurs son ami Renan l'a rejoint pour la composition de "Je sors avec une étudiante" nous confit-il, et ça se sent.

À la deuxième écoute, quelques morceaux sortent quand même du lot. Accompagné des chœurs de Lison Cotten sur "Tu dors à contre-jour", le mélange de la contre-basse et de la guitare mélodique habilement menée mettent bien en lumière des paroles plus ressemblantes à ce dont il nous avait habitués. Un morceau frais qui nous vole enfin un peu plus d'attention.

Le morceau "Paris" quant à lui mêle des critiques en apparence faciles au cynisme qui lui est propre, voilà un Paris vu à travers les yeux d'un parisien de cœur, pris au piège au milieu d'une ville qui bouillonne.

Alors voilà, il faut rentrer dedans. Benoît Dorémus est un peu plus juste, il balance moins, son petit côté brut à prendre en l'état s'efface peu à peu en laissant place à un album plus mûr, plus construit, mais du coup un poil plus ennuyeux.

Cependant, le chanteur n'en est pas moins sûr de lui, avec l'acte IV "De l'autre côté de l'ordi" voilà une habile façon de glisser une continuité transversale à travers ses albums, il nous fait part de ses doutes, de sa vie actuelle, après ses premiers pas dans le premier album ("J'apprends le métier (acte I)", et "L'enfer (acte II)" et "Deux dans mon égo-trip (acte III)").

Marion Agé - froggydelight.com

_________________
Celui qui offrait des crocos à Benito !
Revenir en haut Aller en bas
mel
Dorémusien confirmé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 283
Age : 31
Localisation : clermont ferrand
Date d'inscription : 04/11/2009

MessageSujet: Re: 2020 - Critiques, chroniques, etc...   Mar 8 Juin 2010 - 21:02

et voilà ce que donne au final le phoner de ma pote avec l'artiste...

http://www.zikannuaire.com/report//dossiers/dossiers.php?val=2145_benoit+doremus
Revenir en haut Aller en bas
J.
Dorémusien confirmé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 485
Age : 43
Localisation : dans la lune
Date d'inscription : 16/02/2008
Flipomètre : à zéro

MessageSujet: Re: 2020 - Critiques, chroniques, etc...   Mer 9 Juin 2010 - 19:49

Citation :
Le premier album, dans la lignée d'un Renaud peu inspiré, nous avait tant irrités qu'on craignait le pire du second... Est-ce pour cela ou parce que le ton y est plus tendre et nuancé qu'on y est aujourd'hui plus sensible ? On se surprend à écouter sans déplaisir ce nouvel album de Benoît Dorémus. Mieux : on revient avec une légère pointe de gourmandise sur sa meilleure chanson, Deux Pieds dedans, SOS d'un garçon en pleine perdition. Il n'émane pas de tout cela une renversante tornade émotionnelle ; mais ces chansons sans prétention apparente touchent justement par leur simplicité et leur retenue.

Dorémus, qu'on entendait hier arrogant, s'y montre décalé, mélancolique, parfois même à côté de sa vie et de ses pompes. ­C'est non plus Renaud qu'il évoque, mais son copain Renan Luce, le timide assumé, qu'il cite au détour d'un couplet (et dont il a assuré des premières parties). D'ailleurs, tout comme ce dernier - plus habilement que lui -, il s'essaie à la chanson à épisodes, avec deux titres à front renversé qui se répondent. Les points de vue s'y croisent, les voix aussi : c'est à ce moment précis que le timbre limpide de la jeune chanteuse Luciole vient éclairer le disque. Pour le reste, et c'est dommage, l'interprétation manque de relief et de conviction. Avec un peu plus de fougue dans la voix, Benoît Dorémus nous aurait davantage touchés. La prochaine fois ?

Télérama, 12 juin 2010

Réagissez directement sur le site : http://www.telerama.fr/musiques/2020,56760.php lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cardabelle.net
Lo.mel
Admin tyrannique de ce forum.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3207
Age : 30
Localisation : Where the Wild Things are.
Date d'inscription : 25/03/2006
Flipomètre : Il mano de la mia sorella nelle mutandine del Ponte de l'Alma

MessageSujet: Re: 2020 - Critiques, chroniques, etc...   Mer 9 Juin 2010 - 19:56

Boarf, faut prendre ça d'ou ça vient hein... des bobos blasés et bien pensants de Télérama !
Mais merci J. pour l'article !

_________________
http://rueedison.blogspot.com/

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
julie
Jeune grenouille de Benito
avatar

Féminin
Nombre de messages : 222
Age : 33
Localisation : Val d'oise
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: 2020 - Critiques, chroniques, etc...   Jeu 10 Juin 2010 - 13:05

Oh la la!!
Cette critique est d'une arrogance insupportable...
C'est du même niveau qu'un article de magasine people!!!
Revenir en haut Aller en bas
Lila
Chèvre suisse en sursis.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 178
Age : 39
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 03/05/2010
Flipomètre : ... ça se passe...

MessageSujet: Re: 2020 - Critiques, chroniques, etc...   Jeu 10 Juin 2010 - 15:42

Ils lisent Houellebecq ou Philippe Djian
les Inrocks et Télérama,
Leur livre de chevet c’est Cioran
Près du catalogue Ikea....
Revenir en haut Aller en bas
J.
Dorémusien confirmé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 485
Age : 43
Localisation : dans la lune
Date d'inscription : 16/02/2008
Flipomètre : à zéro

MessageSujet: Re: 2020 - Critiques, chroniques, etc...   Ven 11 Juin 2010 - 11:06

Faut mettre des [quote], yringa vulgari ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cardabelle.net
J.
Dorémusien confirmé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 485
Age : 43
Localisation : dans la lune
Date d'inscription : 16/02/2008
Flipomètre : à zéro

MessageSujet: Re: 2020 - Critiques, chroniques, etc...   Ven 11 Juin 2010 - 11:09

Syringa vulgari, il faut mettre un S majuscule au nom de genre et mettre le tout en italique. study
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cardabelle.net
Lila
Chèvre suisse en sursis.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 178
Age : 39
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 03/05/2010
Flipomètre : ... ça se passe...

MessageSujet: Re: 2020 - Critiques, chroniques, etc...   Ven 11 Juin 2010 - 11:22

[quote="J."]Faut mettre des
Citation :
, yringa vulgari ! Very Happy

Ouh... mais c'est subtile, ça! On enlève les "s" partout. Bravo.
(j'ai failli te reprendre)

Mais, c'est quoi des quote? Des guillemets de citation? Certes. Désolée.

Et j'en profite pour remercier ceux qui postent ces critiques.
Je me suis faite une alerte Google pour guetter s'il en vient d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Lo.mel
Admin tyrannique de ce forum.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3207
Age : 30
Localisation : Where the Wild Things are.
Date d'inscription : 25/03/2006
Flipomètre : Il mano de la mia sorella nelle mutandine del Ponte de l'Alma

MessageSujet: Re: 2020 - Critiques, chroniques, etc...   Dim 13 Juin 2010 - 12:32

Ca, c'est mon père qui me l'a envoyé. Donc je suppose que ça provient du Républicain Lorrain, où un de ses suppléments.




Cliquez dessus pour agrandir !

_________________
http://rueedison.blogspot.com/

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
much
Caillou dans les dix fesses
avatar

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 28
Localisation : Namur/Bruxelles
Date d'inscription : 30/10/2008
Flipomètre : "I lit a thin green candle, to make you jealous of me. But the room just filled up with mosquitos, they heard that my body was free" L. Cohen

MessageSujet: Re: 2020 - Critiques, chroniques, etc...   Mar 15 Juin 2010 - 18:29

Citation :
Benoît Dorémus - 2020
Musique

14/06/2010 - 10h10

Parallèlement à Renan Luce, Dorémus a été recruté parmi les poulains de l'écurie Renaud (avec qui le phrasé est parfois troublant de ressemblance).

Si ce deuxième album peut briller d'insolence lorsque le trentenaire ose l'introspection sur des comptines faussement naïves, il se révèle moins convaincant lorsqu'il s'agit de sensibiliser l'auditeur aux fléaux de ce monde. (6/10 au Bota) - G.P.


Benoît Dorémus - 2020
EMI/Virgin
Notre avis: 2 étoiles

http://www.telemoustique.be/tm/musique/10744/benoit-doremus-2020.html

Ils ne se sont franchement pas foulé, mais ils en parlent...
Revenir en haut Aller en bas
Senninha
Crocodile Dundee
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1766
Age : 31
Localisation : Osny (à côté de Cergy) 95
Date d'inscription : 25/01/2008
Flipomètre : J'suis pas tout seul à être tout seul, je l'ai enfin compris...

MessageSujet: Re: 2020 - Critiques, chroniques, etc...   Mar 22 Juin 2010 - 16:23

Do-ré-mus-fa-sol-la-si-do
Le chanteur Benoît Dorémus est venu présenter son nouvel album « 2020 » à Metz

Tendresse, humour, cynisme sur fond de pop acoustique, voilà rapidement résumé le troisième disque de Benoît Dorémus, sorti il y a quelques semaines. Vous y reconnaîtrez facilement l’influence de deux artistes, qui sont avant tout des amis : Renan Luce et Renaud. L'artiste a présenté son dernier opus la semaine dernière à la Fnac de Metz.

Messin de cœur, Benoît Dorémus a passé sa jeunesse à Metz entre dix et vingt ans, l’âge où l’on grandit, où l’on change d’idéaux, et où il a trouvé sa voie : la musique. Ensuite, a eu lieu l’inévitable montée à la capitale, pour se faire connaître du grand public. A partir de 2003, il poursuit son bonhomme de chemin, dans les petites salles et bars parisiens. Deux ans plus tard, il enregistre son premier album auto-produit « Pas en parler ». Prétexte ou destinée ? Un ami à lui, Sarcloret, le fameux chanteur suisse, découvre le talent du jeune homme. Devant donner une guitare de collection à Renaud, il la lui fait porter par le jeune Benoît, qui y joindra un exemplaire de son album. « J’ai eu de la chance, que j’ai un peu provoquée, car Renaud a écouté mon album, et m’a recontacté pour me faire signer sur son label ».

Trois albums au compteur de Benito
En 2007, Benoît Dorémus continue dans sa lancée, il sort un album intitulé Jeunesse se passe, un disque plutôt autobiographique, qui évoque les aléas de la vie quotidienne, et qui commence à le faire connaître sur la nouvelle scène française. Et voilà qu'en 2010 sort son troisième album 2020 : « Le deuxième album était plutôt autobiographique et tourné vers le passé, avec 2020, je me tourne vers l’avenir, et la sonorité de cette année me plaît bien ». Benito a vraiment voulu soigner ce nouvel album écrit en 2009, les textes ont été mis en musique puis enregistrés de novembre à février : « J’ai adoré cette période d’écriture, j’ai pris le temps pour composer mes chansons ». Dans ses chansons justement, on glisse de l’humour à la provocation, en passant par beaucoup de douceur. Son truc : la pop acoustique, des sujets plus ou moins légers, accompagnés de rythmes souvent guillerets et agréables.

Benoît Dorémus : à voir sur scène
A la même époque où il a rencontré Renaud, Benoît Dorémus fait la connaissance de Renan Luce, même âge, même style, même ambition, « c’est devenu une chouette histoire d’amitié entre nous ». La preuve : c'est lui qui a effectué toutes les premières parties de Renan Luce sur la trentaine de dates que comporte sa tournée. Le chanteur revendique des influences très variées : du rap américain d’Eminem aux chansons d’Alain Souchon avec lequel il aimerait beaucoup travailler. Sa passion, c’est la musique, quel que soit le style. Il a également collaboré avec quelques acteurs-compositeurs et interprètes de la nouvelle génération de la chanson française comme Jeanne Cherhal, Ours, ou encore Berry. Il entamera sa propre tournée en octobre, pour interpréter ses chansons à texte à travers la France. Ce qu’on peut lui souhaiter pour la suite ? « Être encore chanteur en 2020 ». Tout est dit, longue vie à Benito.


Laure Dumet - laplumeculturelle.com

_________________
Celui qui offrait des crocos à Benito !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 2020 - Critiques, chroniques, etc...   

Revenir en haut Aller en bas
 
2020 - Critiques, chroniques, etc...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» La valeur réelle des critiques en musique classique ?
» Bee Gees - Odessa (1969)
» Les critiques pas sympas sur 30 Seconds To Mars!!
» Skalpel"Chroniques de la guerre civile" New album
» Vos derniers CDs écoutés: critiques (Mars 2006)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Benoît Dorémus :: Benoît Dorémus :: Médias-
Sauter vers: