Benoît Dorémus

Forum de Benoît Dorémus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Interview

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Flo
Flo de ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2656
Age : 28
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 08/02/2006
Flipomètre : "T'es où ? Parce que là j'te préviens, j'suis pas en train d'attendre un crétin"

MessageSujet: Interview   Mar 18 Avr 2006 - 13:56

j'viens de trouver ça sur internet (l'interview date un peu donc j'la met pas dans actualités)


Découvert un peu par hasard par Gaël, Benoît Dorémus a été SA découverte de l'année, aussi le contactait-il quelques jours plus tard pour obtenir une interview. Jean-Marie qui venait de quitter la rédaction pour partir faire ses études sur Paris s'est acquitté de cette tâche et fait maintenant partie des " Dorémus-Maniacs " de la rédaction qui est atteinte à près de 50% de cette étrange maladie qui vous fait vous passer le disque en boucle et à chanter à tue-tête des mélodies mélancoliques ou des phrasés très hip-hop et énervés en mimant plus ou moins la voix de Renaud. L'effet Dorémus !

Benoît, ton univers est très particulier, peux-tu nous parler de tes origines ? Dans la chanson " Je viens du cirque ", tu dis venir d'une famille de forains, est-ce la réalité ?
Non, non, je ne viens pas du cirque, je suis tombé dedans plus tard ! C'est un univers qui m'a toujours suivi depuis, et je peux encore marcher sur les mains, jongler ou débouler en monocycle (rires) ! En fait, ça a commencé avec un de mes frères et ma soeur, gamins, on faisait les cons sur la grande place d'Avignon pendant le festival là-bas ! Et on gagnait pas mal en plus, ça marchait bien ! Sinon, je ne connais pas bien mes origines, mais avec un nom comme ça, j'étais sûrement prédestiné à faire de la musique !


C'est une famille de musiciens ? Et d'ailleurs, que pense ton entourage et tes parents de tes chansons et de cette carrière de chanteur qui commence ?
On a été plus ou moins tous baignés là-dedans, mais j'ai surtout un frère de 18 ans qui est très bon. Il joue notamment un solo de flûte sur une chanson de mon album, et lui, peut-être que d'ici quelques années, il se lancera dans une carrière solo aussi : c'est Xavier Dorémus, retenez son nom ! Ma famille me suit de près, bien sûr ma mère, comme toutes les mamans, a été très inquiète quand je lui ai annoncé " je vais être chanteur ", mais petit à petit, ils voient que le public réagit plutôt bien, ça les met en confiance.

Tu as fait une formation musicale particulière ou tu es autodidacte ?
Ou là ! Euh... j'ai une licence d'arts du spectacle ! (rires) Non, j'ai appris la guitare avec un copain, ensuite j'ai essayé les cours trois mois, mais c'était chiant, j'avais déjà les bases, donc on peut dire autodidacte ouais.

Et as-tu fait des rencontres avec d'autres musiciens de la scène française, depuis que tu es " lancé " ?
C'est dur ! Petit à petit, j'en rencontre. Récemment j'ai eu un très bon contact avec Bertrand Belin, guitariste de Bénabar qui joue aussi en solo. Parfois j'envoie mon album à des artistes, par exemple, Thomas Fersen a écouté et m'a écrit un petit mot encourageant.

Et toi, comment as -tu trouvé tes musiciens : Franck Portal (à la basse) et Richard Posselt (aux piano, clavier, accordéon) ?
Au début, j'ai débarqué avec mes paroles et ma guitare à Paris. Et l'accordéon, c'est quelque chose que j'ai toujours aimé et je voulais que sur mes chansons il y ait ce coté chanson française. Alors j'ai commencé par mettre des annonces à la boulangerie : musicien cherche accordéoniste, mais ça n'a pas marché du tout ! Alors j'ai été voir un vendeur d'accordéons réputé, et là, derrière le comptoir, je m'en souviendrais tout le temps, je me suis retrouvé face à un géant barbu genre l'ogre super gentil tout droit sorti du Seigneur des Anneaux ! (rires) Il m'a passé deux numéros, celui de Denis Grare, l'accordéoniste de Bénabar, et celui de Richard. Le premier n'a pas répondu... j'ai donc aussitôt appelé le deuxième et c'est génial, Richard est un excellent musicien !

Il y a une chanson très belle et très touchante, dans laquelle tu lui dis adieu... Mais alors que s'est-il passé ?


[extrait] :
Là, tu devais faire un solo
Mais tu peux pas vu que, salaud,
T'es déjà dans le texte...
Bien que pour une chanson sur toi
Je parle encore pas mal de moi
Ce sale réflexe...
J'vais peut-être te crever des pneus
Pour que tu restes encore un peu
Dans les parages
Ou kidnapper tes instruments
Et si tu veux les revoir vivants
Tu déménages pas



En fait, un jour, Richard nous a annoncé qu'il devait aller à Lyon. Alors ça été un coup dur, on avait commencé ensemble, etc... En fait ça s'appelle Benoît Dorémus, mais c'est un vrai groupe. Alors un soir, j'ai entamé cette chanson sans qu'il le sache, lui qui d'habitude n'accorde pas d'importance aux paroles, là il a vite compris qu'il s'agissait de lui...
Enfin, on se débrouille pour tourner encore ensemble dès qu'il revient sur Paris, parce que ce n'est pas pareil sans lui ! Depuis son déménagement, c'est quand même dur...


Comment il marche, ce groupe, vous avez une production ? Comment les programmateurs vous connaissent ?
Non, non, on fait tout tout seuls ! En fait, notre but, c'est de jouer le plus possible, alors on envoie des Cds à l'aveuglette un peu partout ! D'ailleurs, le Bar le Coquelicot à Fougères, dont on m'a déjà parlé, en a reçu un !
Tout a commencé il y a trois ans : petites chansons, petits concerts, petits bars ! On a fait énormément de mini-concerts du genre tu arrives, tu branches l'ampli, un projo se braque sur toi, et tu dois faire taire tous les gens qui sont venus pour discuter et pas pour t'écouter ! C'est une très bonne école, j'étais très content quand j'ai appris à faire taire tout le monde pendant une chanson. Mais c'est assez dur, et les patrons se foutent de ce que tu chantes, ils veulent juste que tu remplisses le bar.
Pendant ces concerts, on distribuait un Cd qu'on avait gravé nous même, et un jour, un homme qui avait adoré le concert en a acheté un qui n'a jamais marché chez lui. Il nous a contacté : " vous méritez un album qui tient la route ! " Alors on a tout réenregistré et l'album " Pas en parler " (le titre de ma chanson préférée !) est sorti en juin dernier, autoproduit et donc financé en grande partie par ce mécène.

Maintenant, tu vis de ta musique ?
Ou là pas du tout ! J'ai un job à coté. Mais petit à petit, j'aimerais acquérir le statut d'intermittent.

Bien, j'ai envie de te parler de deux personnes qui ont un rapport avec toi... tu peux nous éclairer ? On commence par Adésias Benito, puis Thierry Jullien !
Ah ah (rires...)
Ok, Adésias Benito c'est moi ! Enfin c'est moi quand je me parle à moi-même ! C'est vrai que ça apparaît souvent dans les chansons, alors Benito c'est mon prénom, et Adésias, en fait ça vient de Pagnol. Dans Manon des Sources, à la fin, Séraphin écrit une lettre très belle qui commence par Adieux en provençal : " Adessias mon papé, etc... " Moi je préférais Adésias qu'Adessias, et Adésias Benito, ça sonne bien, non ? Je vois bien écrit sur ma tombe " Adésias Benito, mort trop tôt " si je n'arrive pas à percer dans ce milieu impitoyable !(rires)
Et Thierry Jullien, ah là là Thierry Jullien... C'est un pote qui me suit depuis tout le temps ! On a le même bassiste en fait, et on fait que de s'envoyer des crasses l'un à l'autre ! Il vient d'écrire une parodie de moi sur son site dans la rubrique : " Thierry Jullien vient en aide aux jeunes chanteurs " ! Mais ce qu'il fait c'est pas mal, on chante même ensemble parfois !


Comment crées-tu de nouvelles chansons ? Tu composes sur une partition puis tu mets les paroles ?
Oh non ! Le solfège je connais pas ! Lorsque je trouve une mélodie qui me plaît, je l'enregistre. Pour les paroles, ça peut venir n'importe où, dans le métro, je vais trouver quatre phrases enchaînées, ...bon j'avoue, j'en pique parfois aussi aux gens si en passant j'accroche à une expression ! Mais j'ai un grand cahier qui me suit depuis 10 ans, dans lequel je glisse mes petits bouts de phrases ! Parfois je me réveille la nuit pour y noter un vers !

Et ensuite, avec les musiciens, ça se passe comment ?
Je leur propose ma mélodie, et eux, ils l'enrichissent énormément, c'est très important, car ce sont des musiciens très professionnels, et sans leurs améliorations, c'est beaucoup moins riche.

Sinon, tu as fait un clip sur l'une de tes chansons (à voir sur www.benoitdoremus.com), comment ça s'est passé ?
Le réalisateur c'est un très bon copain à moi, Nicolas Elie. Je le connaissais très peu jusqu'à ce qu'il vienne à mes tout premiers concerts, et depuis il n'en a quasiment pas raté. C'est lui qui s'est chargé du scénario, de la réalisation, du montage, avec tout une équipe de bénévoles. Il a été réalisé il y a plus de 2 ans déjà, l'été 2003. J'aimerais beaucoup pouvoir faire d'autres clips. Quand c'est bien fait, ça apporte une 2eme lecture à une chanson, mais surtout les tournages c'est fabuleux, on meurt de rire environ 100 fois par jour.


Juste avant de parler des tes chansons et de tes paroles, dernière question sur l'album, ce signe que l'on retrouve partout (. .) : site, jaquette, CD etc..., il a une signification particulière ?
C'est un petit truc que j'ai griffonné très souvent, un signe que je me suis juré de faire tatouer sur l'épaule : une barre par album jusqu'à ce que j'aie sorti cinq albums, mais c'est trop long, alors je l'ai imprimé directement sur mon premier CD ! (rires)
Non, mais il n'a pas de signification particulière, ou plutôt plein, pour moi, c'est surtout le temps qui passe, chose qui m'obsède...

Alors quand on écoute ton CD, on a l'impression que tu es très solitaire, il est très empreint de ta personne, et d'ailleurs tu parles toi-même d'un " sale réflexe ", c'est de l'égoïsme ? En fait, c'est curieux, il y a une contradiction, dans l'une de tes chansons, tu dis que c'est Ton style, ça ne regarde que Toi, et dans une autre tu dis que tu aimerais que tes chansons touchent les gens, du moins touchent plus que tes potes...


[extrait]
" Ce que j'écris ça regarde que moi
J'aime trop les tâches que ça laisse sur les doigts
Ce que je chante, que personne y touche
J'aime trop le goût que ça laisse dans la bouche
Les mots qui sortent, les mots qui rentrent
J'aime trop la douleur que ça laisse dans le ventre
Mon style, pour pas qu'on me le fauche
J'écris faux, je chante de la main gauche ! "



Ah... C'est vrai, c'est une contradiction ! Bon, en fait pourquoi parler de moi ? Parce que moi au moins, je me connais, et au fond, on est tous pareils. Ca parle de moi, mais ça parle d'eux aussi, tout le monde vit les mêmes choses. Quand je parle d'amour ou de jalousie, je connais mes expériences donc je les raconte, mais tout le monde s'y retrouve. Et puis, j'aime beaucoup l'univers du Hip-Hop aussi, où on dit " Moi, je..., moi je... "

Mais quand tu écris, c'est pour toi, comme tu le fais comprendre dans la chanson " J'écris faux, je chante de la main gauche ", ou pour nous, tes spectateurs/auditeurs ?
Depuis tout le temps, mon rêve est d'être écrivain... " Adésias Benito, le chanteur/écrivain... " ! (rires) Alors j'ai déjà essayé d'écrire un roman, plus jeune, mais c'était mauvais, et j'arrive pas à le relire. Mon rêve c'est de parvenir à aimer me lire moi-même.
Je n'ai pas réussi par le roman, mais par les chansons, j'y arrive et ça me plait. Alors oui, j'écris pour moi, en espérant que ça plaise aussi aux gens qui m'écoutent, évidemment. C'est cette vie là, de chanteur et musicien, qui m'intéresse.


Tout à l'heure tu as parlé du Hip-Hop, en effet, c'est très présent dans certaines chansons, et d'autres en revanche sont très connotées " chanson française ", c'est un album très hybride, tu peux nous en parler ?
C'est de la chanson, avec un côté Hip-Hop, ouais ! J'aime trop les deux ! J'aime le débit du Hip-Hop, les textes à demi parlés, etc... Au fond, le rap et la chanson ne sont pas si éloignés, mais je ne parle pas du rap français actuel, ça, c'est un gros gâchis, c'est des beaufs avec des revendications à deux balles, ils deviennent ridicules...
Et je suis pas non plus convaincu par la chanson française actuelle, ça reste dans le style un peu " chiant " de la chanson années 30. J'essaie de prendre le meilleur des deux et de créer un genre hybride, mais bien sûr sans avoir la prétention d'y arriver !

J'ai fait écouter ton album à plusieurs personnes, et quelqu'un m'a dit : " moi j'aime pas, ça fait trop rap ", tu en dis quoi ?
Je le prends comme un compliment ! Non, vraiment, moi ça me plait, même si je ne suis pas un rappeur : je n'en ai ni la culture, ni le vécu.

Puisque l'on parle de tes influences, tous les critiques qui ont parlé de toi ou presque relèvent la proximité de ton travail avec celui de Renaud, comment prends-tu cette " comparaison " voire filiation ?

" Ce qui me gène c'est que c'est trop proche de Renaud avec un peu de hip-hop... Mais bon, tout ça c'est normal, il est encore jeune, ce qui est sûr c'est que c'est prometteur ! "
Alexis HK, à propos de Benoît Dorémus


Bon, comme un peu tout le monde, j'ai écouté Renaud pendant mon enfance et adolescence, donc ça m'a forcément influencé et ça fait partie de mon éducation musicale. Maintenant, cette comparaison qu'on a faite entre lui et moi, évidemment je ne peux en être que flatté. Mais on n'a pas les mêmes mots, pas les mêmes sujets non plus. Et j'espère quand même avoir mon style à moi ! (rires) Mais bon, il faut toujours mettre une étiquette sur un jeune chanteur, si le public a choisi Renaud pour ma musique, je ne peux en être que fier et flatté...


On te compare aussi souvent au rappeur américain Eminem...
Si on me compare à lui, c'est surtout parce qu'on réutilise une partie d'une phrase de la chanson " Accordéon pour cinq d'entre elles " où je dis " Dans le coin des zicos que j'aime, entre Renaud et Eminem" ! Mais c'est vrai que j'adore Eminem. Bon, si on met à part tout ce qui concerne ses paroles, écoute le musicalement, c'est un génie ! Techniquement, il est très fort, il a une façon très particulière de faire ressortir toutes les rimes, et il n'utilise pas que les rimes, il s'efforce aussi de mettre en valeur chaque syllabe qui a une sonorité semblable à une autre dans la même phrase. Enfin je suis très admiratif de ce type, et il a réellement changé ma façon d'écrire.

Allez, il faut bien en parler : tes paroles... parfois elles ne sont pas très catholiques : tu places dans un refrain " je baise leurs mères ", au début du premier titre de l'album " pour aller gerber ", etc... Ca peut- être gênant, non ? Par exemple, on comprend qu'une radio aie du mal à te diffuser si la première phrase de la chanson c'est " j'ai dû sortir pour aller gerber "... T'en penses quoi ?
Oui, je comprends ça... Mais de l'autre côté, moi, je ne vais pas choisir les mots dans le but de passer à la radio, ou en réfléchissant trois heures pour savoir si ça va blesser quelqu'un ! J'écris les choses telles qu'elles sortent de moi, c'est ça que je ressens, c'est comme ça que je l'exprime ! L'écriture, c'est un exutoire aussi. Si je laisse ces paroles dans un refrain, c'est que je me sens sûr. Et puis, sinon, tant pis pour les gens qui ne m'écoutent pas à cause de ça. Bien sûr, il faut le prendre au second degré, " je baise leurs mères ", euh en fait, je leur en veux beaucoup quoi ! (rires)

Ok ! Et maintenant, comment vois-tu l'avenir, tous les critiques qui t'ont interrogé te prédisent une belle carrière dans la chanson ?
Il ne faut pas griller d'étape. Là, je veux faire le plus de concerts possibles et puis on verra bien ! La route est longue, la pente est forte... ! (rires)


voilà p'têtre que certains d'entre vous connaissaient cette interview mais moi j'la connaissait pas donc je la met ici

A bientôt Wink
Revenir en haut Aller en bas
BENITO
Invité



MessageSujet: Re: Interview   Mar 18 Avr 2006 - 15:34

interview sympathique mais pas très fidèle à mes véritables propos. ENREGISTREZ VOS INTERVIEWS LES P'TITS GARS ! Mais ils font du bon boulot à Artobus, j'dis bravo.

Sinon désolé de pas poster très souvent en ce moment. ça reviendra. Vous êtes mes petits pichounets d'amour. Suspect
Revenir en haut Aller en bas
BENITO
Invité



MessageSujet: Re: Interview   Mar 18 Avr 2006 - 15:35

Et puis il y a des (rires) partout. On dirait que j'suis un crétin qui rigole tout le temps.

Bon ok j'arrête (rires).

B^
Revenir en haut Aller en bas
sabine
Graine de Dorémusien
avatar

Nombre de messages : 43
Localisation : haute-savoie
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Interview   Mar 18 Avr 2006 - 16:08

BENITO a écrit:
Et puis il y a des (rires) partout. On dirait que j'suis un crétin qui rigole tout le temps.

Bon ok j'arrête (rires).

B^

c'est les cretins qui rigolent tout le temps ? (rires)
Revenir en haut Aller en bas
Flo
Flo de ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2656
Age : 28
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 08/02/2006
Flipomètre : "T'es où ? Parce que là j'te préviens, j'suis pas en train d'attendre un crétin"

MessageSujet: Re: Interview   Mar 18 Avr 2006 - 17:12

moi j'aimerai bien enregistrer une interview mais pour cela faudrait que tu passes par chez moi!! Laughing Wink

c'est cool que tu te marre tout le temps pendant une interview je trouve, ça veut dire que t'es à l'aise ou alors que tu te fous de la gueule de celui qui est en face de toi... Very Happy

PS : t'inquiètes pas t'es pas le seul à plus poster beaucoup Wink hein Lolita lol!
Revenir en haut Aller en bas
Flo
Flo de ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2656
Age : 28
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 08/02/2006
Flipomètre : "T'es où ? Parce que là j'te préviens, j'suis pas en train d'attendre un crétin"

MessageSujet: Re: Interview   Mar 18 Avr 2006 - 17:20

y'avait des photos avec l'interview, les voilà :











Revenir en haut Aller en bas
Lolita
Admin tyrannique de ce forum.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4721
Age : 31
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Interview   Mar 18 Avr 2006 - 17:43

mdr Benito Laughing Laughing Wink

Merci flo c chou! J'crois que l'interview est disponible ici aussi: http://benoitdoremus.fr-bb.com/viewtopic.forum?t=72

gros bisous a tous Wink

_________________
www.loliroger.com

*J'suis sur la lune si on m' demande...*
Revenir en haut Aller en bas
http://www.loliroger.com
Flo
Flo de ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2656
Age : 28
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 08/02/2006
Flipomètre : "T'es où ? Parce que là j'te préviens, j'suis pas en train d'attendre un crétin"

MessageSujet: Re: Interview   Mar 18 Avr 2006 - 17:49

ah merde j'avais pas vu pourtant j'ai chercher un peu voir si quelqu'un l'avait pas mise mais bon... Embarassed
désolé alors!!!
Revenir en haut Aller en bas
Lolita
Admin tyrannique de ce forum.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4721
Age : 31
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Interview   Mar 18 Avr 2006 - 17:50

c pas grave tkt pas Wink Very Happy

_________________
www.loliroger.com

*J'suis sur la lune si on m' demande...*
Revenir en haut Aller en bas
http://www.loliroger.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interview   

Revenir en haut Aller en bas
 
Interview
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Interview fred schneider
» [Interview] Tokio Hotel réponds aux questions d'NRJ.de
» [Vidéo ] interview With Gustav Schäfer - Drummer Of Tokio Hotel!
» [Interview] Radio Energy : 11 1/2 questions avec Tokio Hotel !
» [Interview] Interview avec David Jost pour Welt.de

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Benoît Dorémus :: Benoît Dorémus :: Médias-
Sauter vers: