Benoît Dorémus

Forum de Benoît Dorémus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Hubert-Félix Thiéfaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jihem
Admin tyrannique de ce forum.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 120
Age : 35
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 19/12/2005
Flipomètre : Aide-soignant

MessageSujet: Hubert-Félix Thiéfaine   Mar 20 Déc 2005 - 13:57



Libre chanteur

Hubert-Félix Thiéfaine, 57 ans, auteur compositeur interprète. Gourou des années lycée, il vit toujours sur sa légende noire de poète maudit teintée d'anarchisme.

Tant qu'elle sera là, il y sera aussi. Il a bien essayé de rompre. Mais elle le tient. C'est une chanson. Depuis vingt-sept ans, une même génération d'ados en fait invariablement son hymne. Pourquoi elle, la Fille du coupeur de joints, et pas les autres, tous ces titres à rallonge, ces inscriptions cryptées où se croisent dingues, paumés, princesses punk, Lorelei Sebasto Cha et autres Alligator 427 coincés dans l'Ascenseur de 22 h 43 ? C'est l'énigme Thiéfaine, versificateur goinfre, potache et rebelle, subliminal gourou des années lycée auquel on tourne le dos une fois qu'on en a découvert la matrice : Léo Ferré.

Enfant de l'après-guerre, Hubert-Félix Thiéfaine était venu à la musique par le yé-yé. Johnny Hallyday, Claude François ou Dick Rivers, ça lui parlait plus que Tino Rossi. Des «princes», pour un fils de prolos. A 13 ans, en 1961, il en reprenait les succès avec son groupe les Caïds Boys. La vocation était là. Car s'il n'a pas été curé comme son oncle Maurice, s'il n'a pas été secrétaire de direction, ingénieur à la SNCF, chef d'entreprise ou psychanalyste comme ses quatre frères et soeur, c'est qu'il se savait déjà chanteur.

Sa première chanson, il l'a écrite à 12 ans. Cloîtré au petit séminaire, il s'était fendu d'un Merda zuta twist. Oh, rien de bien méchant, une raillerie contre les profs, dans ce pensionnat où la discipline de fer s'accompagnait d'horaires d'enfer. «La révolte en soi n'était pas sérieuse. L'important, c'était qu'il y ait rébellion, quelque chose du libre-penseur.» Quatre ans plus tard, externe chez les jésuites, il peut enfin joindre l'acte à la pensée. Il apprend ce qu'est un bistrot et une jupe «qui se balade dans les rues». Et les carnets se noircissent : chansons, pièces de théâtre, romans. Voilà des «instants d'intense solitude où l'on s'invente un autre à qui confier ses problèmes. C'est ça, l'écriture, inventer quelqu'un à qui parler». Mais le style repose encore trop sur des fantasmes. «Il me manquait ce qu'on appelle le vécu. Je me sentais coincé par ça. Il ne suffit pas d'avoir envie, il faut de la matière pour écrire.»

Quand on est né en 1948, on a des chances d'avoir 20 ans en mai 1968. En fait, non. Tout comme le punk duquel on l'a cru proche à cause de ses cheveux en bataille et d'un nihilisme rock venant après la bataille, Hubert-Félix Thiéfaine paraît trop tenir à son indépendance pour prendre part aux révolutions. Se tenant également à bonne distance de l'anarchisme dans la mesure où «un drapeau noir reste un drapeau», il semble défendre là sa liberté de provocateur, une volonté farouche de sortir du cadre, avec nez rouge et confettis jetés à la face du public. Quand ses bourgeois de copains étaient à gauche, lui défendait des positions gaullistes. A ce ralliement au Général, on pourrait relever une contradiction du futur déserteur Thiéfaine. En réalité, il semble que cela traduise une peur des changements trop radicaux chez ce fils d'ouvriers ayant vu le Jura de son enfance frappé par le chômage. En 1968, son père, conducteur-typographe, se retrouve sur le carreau. «Les usines à Dole fermaient les unes après les autres. Les bourgeois se prenaient pour des anarchistes, ils voulaient changer le monde, alors que nous, dans les cités, ça faisait déjà un mois qu'on n'avait plus de cigarettes. Moi, je voyais les mecs, les mères de famille vraiment flipper. Ça parlait de guerre civile. A ce moment-là, j'ai choisi de rester avec les miens.»

A l'époque, en fac de droit et de psycho, il troque son chagrin contre un autre. Sa mère meurt en même temps qu'il découvre Ferré. On se sent alors moins seul sur La Solitude. Pour ce vomisseur qui aime en avoir plein la bouche, il y aura un avant et un après Léo, de même qu'il y aura un bouleversement Dylan, Stones, Albert Ayler, Jimi Hendrix. «Pendant six ou sept ans, j'étais scotché à Léo Ferré. Sa mélancolie m'aidait. Mais je n'étais pas le seul. On est toute une génération à avoir été marqué.» Seulement lui, plus encore que Lavilliers, Higelin ou Souchon, en garde la trace. Il en a emprunté la forme, déréglée, hallucinée, improvisée, et a connu la difficulté de revenir à soi. «A mon tour, avec une guitare et des mots, j'ai essayé d'ordonner mon chaos intérieur pour le recasser à nouveau afin de ne pas trop montrer dans quel état j'errais. On maquille alors la déchirure, on utilise des oxymores, on s'amuse, on fait danser les mots après une première étape d'écriture automatique. J'envie les peintres car ils n'ont pas trop à s'expliquer. Moi, j'utilise des mots. C'est fort, parce que ça appartient à tout le monde. Les gens, ils parlent avec ça.»

La première fois qu'il a entendu 2 000 personnes applaudir son désespoir, il est tombé en dépression. C'était en 1983. Son père venait de mourir. Lui qui s'était vu dans le manque et le sacrifice, poète maudit à crever de faim sous les ponts de Paris, fêtait cinq ans de carrière, une semaine durant, à l'Olympia. Il ne lui restait plus qu'à faire voler en éclats ses principes religieux. Ce qu'il fit avec succès. Dope, alcool, nuits blanches, groupies : Hubert-Félix Thiéfaine a bientôt la gueule toute verte. «Mais, moi, mon but, c'était d'être chanteur, pas junkie.» Alors, il ressort son sac à dos et part neuf heures par jour marcher dans la montagne. De retour en bas, un psy l'attend. «Je lui ai dit : "Je n'arrive pas à vivre mais je n'arrive pas non plus à me flinguer. Aidez-moi à l'un ou l'autre."» La rumeur le donne pour mort, une seringue dans le bras en backstage. En réalité, le «caillou catatonique», tel qu'on l'appelle, s'est replié dans sa forêt du Jura. En pleine promo, les attachés de presse s'arrachent les cheveux alors que leur poulain gagne un statut culte : maudit. Une caste réservée où l'on croise des Manset, lisant comme lui des langues oubliées (latin, grec). Une réussite sans les médias qu'on ressort depuis en modèle à toute une génération, celle de Louise Attaque et de Mickey 3D. «Ça a été pris comme quelque chose de définitif : "Thiéfaine ferme la porte aux médias", alors que je ne pouvais simplement pas parler à un journaliste, donc encore moins à quarante.»

L'esprit de clan se répand comme une traînée de poudre. Ses albums se vendent dès lors par centaines de milliers d'exemplaires. Une manne que gère aujourd'hui la mère de ses deux enfants, sa femme, Francine Nicolas, après le départ de son musicien et manager Tony Carbonare après vingt-cinq ans de complicité. Les bureaux sont à Dijon, la maison dans la forêt de Chaux. Dole n'est pas loin. Mais le chanteur s'y rend rarement. En basculant dans le tertiaire, la ville a emporté les souvenirs d'Hubert-Gérard-Félix, né au milieu des fromageries et des fonderies. C'est là que ses parents s'étaient rencontrés, dans l'imprimerie où ils travaillaient depuis leurs 14 ans. Son père venait de Paris. Sa mère, fille d'un ancien précepteur à la cour de Bosnie, était du Jura. C'était une midinette qui chassait le deuil de son père en apprenant dans les rues les airs à la mode. Dans ses boîtes à partition, il y avait aussi les mélodies de Berthe Sylva ou de Marie Dubas. Des tragédiennes. «Il y avait toujours du sang et des poignards dans ces chansons. Ce que ma mère ne savait pas, c'est l'influence qu'elles auraient sur moi.» Et, à leur tour, sur les fils et les filles du coupeur de joints.

Auteur : Ludovic Perrin

Albums studio :

1978 - Tout corps vivant branché sur le secteur étant appelé à s'émouvoir...
1979 - Autorisation de délirer
1980 - De l'amour, de l'art ou du cochon ?
1981 - Dernières balises (avant mutation)
1982 - Soleil cherche futur
1984 - Alambic/Sortie-sud (Thiéfaine/Mairet)
1986 - Meteo für nada
1988 - Eros über alles
1990 - Chroniques bluesymentales
1993 - Fragments d'hébétude
1996 - La tentation du bonheur
1998 - Le bonheur de la tentation
2001 - Défloration 13
2005 - Scandale mélancolique

Albums live :

1983 - En concert (2 CD)
1986 - En concert vol.2
1988 - Routes 88
1995 - Paris-Zénith (2 CD)
1999 - Paris-Bercy (2 CD)
2002 - HFT au Bataclan

Site internet : http://www.thiefaine.free.fr/

_________________
J'y peux rien... c'est mon côté punk ! c'est le vieux démon qui démonte mon monde... j'y peux rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.therese.zik.mu
azrayen
Petit fan indigne


Nombre de messages : 7
Localisation : rennes(30%)-PARIS(65%)-lille(5%) !!!
Date d'inscription : 24/12/2005
Flipomètre : étudiant

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Sam 24 Déc 2005 - 13:26

Connais-tu la reprise par sanseverino de la chanson dont tu fais at signature "la tristesse est al seule promesse... ?
Revenir en haut Aller en bas
Jihem
Admin tyrannique de ce forum.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 120
Age : 35
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 19/12/2005
Flipomètre : Aide-soignant

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Dim 25 Déc 2005 - 19:51

Oui & le titre exact de la chanson est "Eloge de la tristesse"...Wink

& j'adore car :

- Premièrement : magnifique chanson de Thiéfaine (en même temps y a aucune chanson du Maître que je n'aime pas Rolling Eyes )
&
- Deuxièmement : Sansévérino est un putain d'artiste qui fait plaisir à voir & qui à chaque fois qu'il reprend une chanson la met à sa sauce & c'est toujours une réussite...Wink

NB : Cette chanson se trouve sur le CD rendant hommage à Thiéfaine "Les fils du coupeur de joint" on y retrouve : Matmatah, La Grande Sophie, Les Wampas, Mickey 3D, Bénabar, Tryo, Aldebert, Zenzila, etc. qui reprennent les classiques de Thiéfaine...Wink

_________________
J'y peux rien... c'est mon côté punk ! c'est le vieux démon qui démonte mon monde... j'y peux rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.therese.zik.mu
azrayen
Petit fan indigne


Nombre de messages : 7
Localisation : rennes(30%)-PARIS(65%)-lille(5%) !!!
Date d'inscription : 24/12/2005
Flipomètre : étudiant

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Mer 28 Déc 2005 - 1:21

ok et ben écoute, je crois qu'il ne me reste plus qu'à trouver ce CD!
Revenir en haut Aller en bas
azrayen
Petit fan indigne


Nombre de messages : 7
Localisation : rennes(30%)-PARIS(65%)-lille(5%) !!!
Date d'inscription : 24/12/2005
Flipomètre : étudiant

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Sam 7 Jan 2006 - 14:31

as-tu vu hier soir sur france 4 (TNT) l'émission voix sur berges spécial théfaine ?
Revenir en haut Aller en bas
Jihem
Admin tyrannique de ce forum.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 120
Age : 35
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 19/12/2005
Flipomètre : Aide-soignant

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Dim 8 Jan 2006 - 4:40

Non je n'ai pas la TNT & en plus je ne regarde pas la TV , mais si tu as l'émission & qu'elle est bien ça m'intéresse Wink

_________________
J'y peux rien... c'est mon côté punk ! c'est le vieux démon qui démonte mon monde... j'y peux rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.therese.zik.mu
jako
Graine de Dorémusien
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : Plelan le grand ( Bzh )
Date d'inscription : 07/02/2006
Flipomètre : père au foyer

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Mar 7 Fév 2006 - 19:36

aah, Thiefaine, il a bercé mon adolescence tumultueuse.

Le dernier album est vraiment pas mal, pis j'aime assez le personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Frimoussette
Archange de la Dorémusie.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 621
Age : 47
Localisation : Lorraine (54)
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Mer 1 Mar 2006 - 23:36

mon 2ème chouchou que j'adore, je l'ai découvert quand j'étais ado et j'ai flashé sur ses textes, si forts et si puissants I love you
Le dernier album est vraiment super, il change des autres, un autre style, mais on reconnait bien notre faifaine national I love you



Ma chanson préférée reste SEPTEMBRE ROSE, pourqui ne me le demandez pas, peut être la 1ère que j'ai écouté yeah
Revenir en haut Aller en bas
http://www.creations-frimhouse.com/
Cédric
Graine de Dorémusien
avatar

Nombre de messages : 13
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 01/03/2006
Flipomètre : Cadre en bâtiment

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Sam 11 Mar 2006 - 0:58

Un grand auteur, des très beaux textes magnifiquement structurés, mis en musique suvent de façon fort sensibles, une interprétation hors du commun, unique et passionnelle.

En bref, un artiste complet, qui sait venir chercher les sentiments des auditeurs là où ils se trouvent !

J'adore ce mec !!!!!! HHUUUUUUUUBBBEEEEEEERRRRRRRRRRTTTTTTTTTTT !!!!!!!!!!

Cédric.
Revenir en haut Aller en bas
Francofan
Jeune grenouille de Benito
avatar

Masculin
Nombre de messages : 54
Age : 50
Localisation : Orléans et St Malo
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Lun 20 Mar 2006 - 5:09

Ah !!!!!!!! Je suis vert ! Le concert d'Orléans aujourd'hui a été annulé !!!!!!
Heureusement hier j'ai vu Dorémus ! Le week-end est sauvé !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ldawa.com
mikedu76
Petit fan indigne
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3
Age : 39
Localisation : rouen
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Dim 18 Juin 2006 - 19:37

J'ai assisté hier soir au concert de thiefaine a grd quevilly ( pres de rouen)
concert de plein air prededent un feu d'artifice donc un public tres familial, beaucoup de vieux et de jeunes enfants.
il commence son concert par cabaret sainte lilith lol! devant un public médusé.
Apperement pas beaucoup de fan donc petite ambiance sauf pour "la fille du coupeur de joint" la seul que tout le monde conné.
Thiefaine a chanter 1h30 et il a chanté seulement 4 chansons du nouvel album et que des anciennes.
Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Manu
Jeune grenouille de Benito
avatar

Masculin
Nombre de messages : 84
Localisation : Paname
Date d'inscription : 05/10/2006
Flipomètre : Journaleux comme dit le Renard

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Jeu 5 Oct 2006 - 18:22

Ben oué, Hubert, le plus grand bien entendu !
Chuis tombé dedans à 16 ans et n'en suis jamais ressorti. Je lui doit plein de choses, dont ma p'tite femme bisous2

Si vous avez l'occasion de voir la tournée actuelle foncez, c'est tellement bon pour ceux qui connaissent et impeccable pour découvrir. Quelle pêche !

Mes albums préférés :
- Studio : chroniques bluesymentales
- Live : Routes 88
- Vidéo : Bluesymental Tour
Revenir en haut Aller en bas
Jihem
Admin tyrannique de ce forum.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 120
Age : 35
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 19/12/2005
Flipomètre : Aide-soignant

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Mer 11 Oct 2006 - 21:28

Je vois que tu as mis tes albums préférés alors je vais faire de même Wink

* Album studio : "Soleil cherche futur"

* Album live : "Paris-Zénith" (rien que pour l'intro de "La dêche, le twist et le reste" jouée au violon chinois par le bassiste Marcel Aubé)

&

* Vidéo : "En concert à Bercy" en même temps c'est la seule vidéo que j'ai de lui. "Zénith 95" & "Bluesymental Tour" n'ont pas été réédités en DVD & sont quasiment impossible à trouver en VHS (ou alors à des prix exorbitants Shocked) Evil or Very Mad

& je confirme la tournée actuelle est vraiment TERRIBLE! Il y chante ses classiques, ses nouvelles & ses anciennes avec subtilité & originalité & ça rend vraiment bien Wink

_________________
J'y peux rien... c'est mon côté punk ! c'est le vieux démon qui démonte mon monde... j'y peux rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.therese.zik.mu
Manu
Jeune grenouille de Benito
avatar

Masculin
Nombre de messages : 84
Localisation : Paname
Date d'inscription : 05/10/2006
Flipomètre : Journaleux comme dit le Renard

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Lun 16 Oct 2006 - 11:18

Oué la tournée actuelle : j'y retourne une 4e fois pour le concert de clôture au Zénith le 17 novembre cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Manu
Jeune grenouille de Benito
avatar

Masculin
Nombre de messages : 84
Localisation : Paname
Date d'inscription : 05/10/2006
Flipomètre : Journaleux comme dit le Renard

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Jeu 16 Nov 2006 - 18:36

Allez, un petit up sur le topic HFT :

Demain 17 novembre, c'est la clôture de sa tournée "Scandale Mélancolique Tour". Ca va être d'enfer au Zénith ! Je vous raconterai ça. S'il y en a qui veulent découvrir, c'est le bon moment, vous ne regretterez pas !
Revenir en haut Aller en bas
manureva
Grande gueule Dorémusienne
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1720
Age : 34
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Jeu 16 Nov 2006 - 21:11

Je viens de le découvrir par l'intermédiaire du JIHEM.

Et j'adore !!

J'aimerais bien le voir dans un prochain avenir
Revenir en haut Aller en bas
Toto
Commère Dorémusienne
avatar

Masculin
Nombre de messages : 534
Age : 44
Localisation : Saverne ( 67 )
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Jeu 16 Nov 2006 - 22:16

manureva a écrit:

J'aimerais bien le voir dans un prochain avenir


Laughing Laughing Laughing lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Frimoussette
Archange de la Dorémusie.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 621
Age : 47
Localisation : Lorraine (54)
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Sam 18 Nov 2006 - 0:23

la chance voir thiéfaine youhou! youhou!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.creations-frimhouse.com/
Manu
Jeune grenouille de Benito
avatar

Masculin
Nombre de messages : 84
Localisation : Paname
Date d'inscription : 05/10/2006
Flipomètre : Journaleux comme dit le Renard

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Lun 20 Nov 2006 - 11:59

Ha bah c'était génial, une fois de plus...
C'était la 4e fois pour moi sur cette tournée et en tout.... je ne compte plus !!!! rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Pelerin
Graine de Dorémusien
avatar

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Dim 18 Jan 2009 - 21:41

J'ai 36 ballets...J'ai découvert l'album "713705 cherche futur" j'avais 14 ans, depuis...il me suit, et jamais ne m'a lâché. Tellement de choses à dire sur lui que...je ne dirai rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://pelerin.vefblog.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hubert-Félix Thiéfaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hubert-Félix Thiéfaine
» Thiéfaine
» Thiefaine
» HUBERT FELIX THIEFAINE
» BASHUNG Alain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Benoît Dorémus :: Et a part Benoît? :: Autres artistes-
Sauter vers: