Benoît Dorémus

Forum de Benoît Dorémus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Textes d'inspiration Maldororienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jihem
Admin tyrannique de ce forum.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 120
Age : 35
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 19/12/2005
Flipomètre : Aide-soignant

MessageSujet: Textes d'inspiration Maldororienne   Mar 20 Déc 2005 - 20:23

L'amour mélanco

La tentation du bonheur & si tout ça n'errait
que vers un leurre, une illusion du parfait.
La manoeuvre d'un général en militaire,
qui donne le droit au caporal de se taire.
La transhumance d'une mystique
& blème apparence de l'illogique
L'esprit tordu torturé & prisonnier
par ses pensées qui ne peuvent que hanter.
Comme une clope qui se consume
tel un cloporte mettant son costume.
Un amour mélanco, mélancolique

Le malheur d'un insomniaque dormant
dans une pensée âcre comme ordinairement.
Les démons chatouillant la fleur de l'âme,
les pensées d'un mécréant voulant tirer l'alarme.
Au revoir tristesse, bonjour nuits d'orage,
SOS détresse aux détours d'une page.
Errance troublante & hasardeuse,
démarche inquiétante & sinueuse.
Le paradis perdu ou jamais trouvé,
le sentiment d'un pendu par le remord macculé.
Un amour mélanco, mélancolique.

La peur de la joie perçue par l'inconscient
met en émoit le suicide du conscient.
L'ivresse trouvée dans la drogue ose
une tendresse perdurée puisque morose.
Le sentiment distordant vivant & animé,
vibrant miraculeusement sans se terminer.
Le défaitisme semant le doute,
le réalisme au bord de l' autoroute.
La non croyance d'un athéïste
qui balance avec plaisir l'optimiste.
Un amour mélanco, mélancolique.

La faim d'un cannibale assoiffé
par la Cabale du mort-né.
L'exigence du double par la volonté
de semer des doutes dans l'éternité.
Le besoin de comprendre l'inavoué,
les enfants de la Salamandre ont voté.
Le messie est mort d'avoir trop aimé,
la croyance existe encore car espérée.
Des chaines à briser pour ôter le poids
des cadenas en acier certifiés anti-joie.
Un amour mélanco, mélancolique.

L'amour mélanco, mélancolique...

_________________
J'y peux rien... c'est mon côté punk ! c'est le vieux démon qui démonte mon monde... j'y peux rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.therese.zik.mu
Jihem
Admin tyrannique de ce forum.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 120
Age : 35
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 19/12/2005
Flipomètre : Aide-soignant

MessageSujet: Re: Textes d'inspiration Maldororienne   Mar 20 Déc 2005 - 20:24

La religion athéïste

La croyance à un esprit supérieur,
qui par confiance devient un dictateur.
La joie du prophète, la raison de l'espérance,
quand dans ta tête tout n'est qu'apparence.
Les religions & leurs livres sacrés,
le bastion des démons incarnés.
La religion de l'athéïsme à son paroxisme...

Le paradis sacré par la métamorphose
de l'esprit du cinglé dans sa psychose.
Le mal de croire en l'aurore,
au blêmal des chants de Maldoror.
La pâle lueur d'espoir dans la nuit,
des moqueurs à la Saint Gli Gli.
La religion de l'athéïsme à son paroxisme...

Comme une amie dans un bassin,
les Testaments hors de leurs écrins.
Les Croisées sauvageons & les Amérindiens blêmes,
certains protégés par leurs blasons & d'autres délaissés par leurs Totems.
Un concentré d'immanentisme
opposé au transcendantalisme.
La religion de l'athéïsme à son paroxisme...

Les anges de la mort discrédités,
par l'horreur morne des illuminés.
Prêtres , Rabbins, Imams
ont en commun Abraham.
Exorciser tous les démons,
pour empêcher toute question.
La religion de l'athéïsme à son paroxisme...

Les Odes & Eligies d'Hölderlin,
dans les alcoves des beautées divines.
Quant à moi j'ai vendu mon âme au diable
Quand la rue & le macadam furent foulés par mes semblables.
Comme HFT j'ai tué Dieu en duel,
pour ta beauté ma belle !
La religion de l'athéïsme à son paroxisme...

_________________
J'y peux rien... c'est mon côté punk ! c'est le vieux démon qui démonte mon monde... j'y peux rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.therese.zik.mu
Jihem
Admin tyrannique de ce forum.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 120
Age : 35
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 19/12/2005
Flipomètre : Aide-soignant

MessageSujet: Re: Textes d'inspiration Maldororienne   Mar 20 Déc 2005 - 20:25

La disparition poètique

Le dernier cri du râle précédant la fin,
les douleurs pâles saisissants les embruns.

La peur & l'effroi d'envisager la blancheur,
le grand désarroi de cette vision d'horreur.

L'esprit des proches torturé par cette vision,
en plein dans la caboche des vieux larons.

Au revoir triste vie, bonjour sombre cauchemar,
l'ennui pour l'infinni sans aucunes lueurs d'espoir.

Les pleurs enfermés pour l'éternité
dans une enveloppe fermée & cachetée.

L'âme voilée envolée vers d'autres cieux,
prisonniée par les spiritueux religieux.

On a peur de l'inconnu, de nos distendus sentiments,
dans la majorité incongrues mais involontairement.

Plus d'apparat, plus d'apparences,
que d'embarras sans aucunes figurances.

Le compteur de la vie révélant le nombre de tués
sans dévoiler les motifs de ces actes péroxydés.

Grand moment de souffrance & de solitude,
en mal d'espérance comme par habitude.

La disparition en poèsie, l'envolement à jamais...

_________________
J'y peux rien... c'est mon côté punk ! c'est le vieux démon qui démonte mon monde... j'y peux rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.therese.zik.mu
Jihem
Admin tyrannique de ce forum.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 120
Age : 35
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 19/12/2005
Flipomètre : Aide-soignant

MessageSujet: Re: Textes d'inspiration Maldororienne   Mar 20 Déc 2005 - 20:25

L'amour asexué

De l'imagination tordante à l'esprit condamné,
cette sincère pensée dérange au point de blesser.
La différence entre deux sexualités,
l'intolérance d'un paquet de frustrés.
Comme si un sentiment était sexué,
pour des paramilitants il faut uniformiser.
Pas d'originalité que du classicisme,
de l'ennui obligé par le frigiditisme.

Mais qu'en a faire l'opinion publique !

_________________
J'y peux rien... c'est mon côté punk ! c'est le vieux démon qui démonte mon monde... j'y peux rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.therese.zik.mu
Lolita
Admin tyrannique de ce forum.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4721
Age : 31
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Textes d'inspiration Maldororienne   Mer 21 Déc 2005 - 0:03

Comme d'hab: cheers cheers cheers J'suis sur l'cul! Shocked
C'est génial ce que tu fais! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.loliroger.com
Jihem
Admin tyrannique de ce forum.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 120
Age : 35
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 19/12/2005
Flipomètre : Aide-soignant

MessageSujet: Re: Textes d'inspiration Maldororienne   Dim 25 Déc 2005 - 22:43

Le blues d'une Jazzwoman

"La tristesse est la seule promesse que la vie tiens toujours." H-F. Thiéfaine
"Me leverai je un matin avec autre chose que du chagrin ?" Mano Solo


Pourquoi la vie vaudrait elle le coups d'être vécu,
si à l'heure actuelle je n'ai rien en vu.
On ne veut pas admettre que le pessimisme
triomphe de façon abject sur l'optimisme.
Les seules notes sortant de mon piano
me remportent de plus en plus à ma mélanco.
La mort choisie fait terriblement peur,
pourtant moins moisie que toutes mes tristes heures.
Quand je veux paraître gaie,
on m'en veut de ne pas être vrai.
La triste réalité d'un soir,
la non-clarté de mon brouillard.
Dans cette triste société tout me parait morrose,
je ne vois aucune tranquilité dans toutes ces roses.
J'ai un gout amer dans ma bouche remplit de poison,
dans toutes les mers pour moi morts sont les poissons.
Je n'ai plus aucunes aptitudes à la vie,
je me morfond dans la sollitude & l'ennui.
Pourquoi nous impose t'on le bonheur,
mes tentations osent affronter le malheur.
Je joue le jeu de la folie,
car je sais où est ma mélancolie.
On me demande comment ça va sans attendre ma réponse,
on passe à un autre réglement, la politesse de la défonce.
Parfois je veux répondre adieu au lieu de au revoir,
mais jamais je ne peux, car leurs réponses seraient un cauchemard.
Est ce que tout le monde va toujours bien,
aucunes pensées immondes chez ces martiens.
Quand j'en ai trop marre je me repique à l'héroïne une dose,
de contenu blafard mais qui me permet de voir la vie en rose.

...

_________________
J'y peux rien... c'est mon côté punk ! c'est le vieux démon qui démonte mon monde... j'y peux rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.therese.zik.mu
Jihem
Admin tyrannique de ce forum.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 120
Age : 35
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 19/12/2005
Flipomètre : Aide-soignant

MessageSujet: Re: Textes d'inspiration Maldororienne   Dim 25 Déc 2005 - 22:44

L'apparence est d'or

L'intelligence pour certains a une couleur,
vierge blanche, mais surtout pas la noirceur.
Parait-il que l'on naît libres & égaux,
suis-je niais pour douter ou parano ?
Des milliers d'injures ou même de morts,
pour appercevoir la couleur azure d'une mandragore.
Une enveloppe corporelle associée aux démons,
pas de plaisir charnel pour ces moins que bon.
La haine de soi reportée sur les autres,
ils n'y pensent pas, car plus cons que des apôtres.
Le diable leur fait peur surtout les réincarnations,
Dieu est la blancheur, l'obscurité est faite pour les démons.
L'intolérance leur fruit sacré,
la différence leur mal à crever.

L'intelligence leur tare oubliée !

_________________
J'y peux rien... c'est mon côté punk ! c'est le vieux démon qui démonte mon monde... j'y peux rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.therese.zik.mu
Jihem
Admin tyrannique de ce forum.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 120
Age : 35
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 19/12/2005
Flipomètre : Aide-soignant

MessageSujet: Re: Textes d'inspiration Maldororienne   Dim 25 Déc 2005 - 22:44

La mort choisie d'un ange

Nous ne choisisons pas le jour de notre naissance,
pourquoi ne choisirons nous pas le jour de notre mort en avance ?
Quand la vie ne nous apparait pas vitale,
la sombre folie s'exprime dans notre mental.
Les armes de la peur nous apportent le choix,
le macadam des horreur vient réchauffer notre froid.
L'oxygène des ladies-bromures m'empêche de respirer,
comme des soudures qui ne me feraient que de me brûler.
Peu peu la marque sur mon poignet de la taillade
se remarque & fait oublier la poudre & ma paille.
Je me sens mal quand je suis réveillé,
je suis bien pâle comme un mort-né.
La nuit les cauchemards s'enchainent,
le jour mes songes blafards, dans ma tête se déchainent.
Le rêve de rester graver dans la mémoire de mes proches,
pour plus que l'éternité rester marquer dans leurs caboches.
Le grand soir approche finit mes amertumes,
enfin l'espoir qui se dessine dans mes embrumes.
Ca y est le passage à l'acte est fait,
quel jolie spectacle en effet.

...

_________________
J'y peux rien... c'est mon côté punk ! c'est le vieux démon qui démonte mon monde... j'y peux rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.therese.zik.mu
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Textes d'inspiration Maldororienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Textes d'inspiration Maldororienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Clip] Mysa feat. Kadaz - Mon inspiration
» Sujet d'inspiration partagé.
» L'inspiration populaire en musique : folklore ou tradition ?
» Lieder sur des textes de Heine et Kerner
» Plagiat/ inspiration #1: BB Brunes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Benoît Dorémus :: De l'autre côté de l'ordi. :: Le coin des artistes-
Sauter vers: