Benoît Dorémus

Forum de Benoît Dorémus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Jeanne Cherhal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jihem
Admin tyrannique de ce forum.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 120
Age : 35
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 19/12/2005
Flipomètre : Aide-soignant

MessageSujet: Jeanne Cherhal   Mar 20 Déc 2005 - 20:29



Jeanne Cherhal est apparue derrière son piano telle une poupée impertinente et décalée, avec un répertoire de petites histoires du quotidien. Succès assuré.

Jeanne Cherhal naît en 1979 à Nantes. Avec ses deux soeurs, elle est élevée à la campagne par un père plombier et une mère enseignante. Encline dès l'enfance aux activités artistiques, Jeanne Cherhal se présente, en vain, au concours de danse de l'Opéra de Paris. Elle ne sera pas petit rat. En revanche, elle se met au piano vers 12 ans et dès 14 ans, elle écume les petites salles de la région nantaise avec des groupes rock. Ses grandes influences se situent d'ailleurs du côté des Björk, Tori Amos ou Sonic Youth.

Deux nattes et un piano

Après le lycée, Jeanne attaque des études de philo qui se concluent par une maîtrise sur "le poème en prose chez Max Jacob". Parallèlement, son répertoire commence à se construire. Elle démarre en trombe en faisant la première partie de Georges Moustaki en novembre 1999, sur la scène du TNT à Nantes. Ses deux nattes dans le dos deviennent sa signature et ses débuts sont attachés à cette image de Fifibrindacier.

L'année 2000 scelle les débuts de Jeanne Cherhal. Au cours de l'été, elle reçoit la Truffe d'argent de Périgueux décernée à un jeune artiste et explose au Tremplin des Vieilles Charrues en Bretagne. Mais surtout, elle signe pour une tournée de 80 dates entre 2000 et 2001 avec le réseau du Chaînon Manquant qui fournit de l'aide aux nouveaux talents.

En concert et en solo

Tout naturellement, son premier album est un live, enregistré à l'Olympic de Nantes le 20 décembre 2001. Il sort le 16 avril 2002 sur le label Tôt ou Tard, label de ses idoles, les Têtes Raides et Jacques Higelin. Dans la foulée, elle reçoit le prix Attention Talent du Printemps de Bourges en avril.

C'est la tournée suivante qui la fait réellement découvrir du grand public. Pendant le mois de mai 2002, à l'Européen à Paris, puis en tournée, Jeanne Cherhal partage l'affiche avec Vincent Delerm, lui-même jeune espoir de Tôt ou Tard. La presse est unanime et ses chansons drôles, son air insolent et sa voix remarquable séduisent largement le public. Sans artifice, la jeune interprète évoque la facétie d'une Barbara débutante.

Jeanne Cherhal donne 300 concerts en piano-voix entre 2002 et 2003. En novembre 2003, après des concerts au Québec, elle assure la première partie de Thomas Fersen à la Cigale à Paris.

Douze fois par an

Ce dépouillement musical lui donne envie pour son second disque de s'entourer d'autres instruments. L'album sort le 17 février 2004 sous le titre "Douze fois par an". Jeanne Cherhal, qui a abandonné ses nattes, considère ce CD comme son vrai premier album. Elle y est accompagnée du guitariste Eric Lohrer, de la batterie de Jeff Boudreaux ou de la trompette d'Ibrahim Maalouf. Mais surtout, la réalisation est signée Vicent Segal, violoncelliste de M, de Higelin et moitié de Bumcello. M fait d'ailleurs les choeurs sur une des chansons ("La station") ainsi qu'une des soeurs de Jeanne, également chanteuse. Jacques Higelin dont elle a assuré plusieurs premières parties, partage un duo sur "Je voudrais dormir".

La sortie du disque est suivie d'une nouvelle série de concerts. Pas un mois sans dates d'ici le printemps 2005. Elle retrouve l'Européen en février 2004 mais cette fois-ci en vedette. Elle remet ça à La Cigale les 12 et 13 en novembre 2004.

Les victoires de la Musique 2005 :

L’Artiste ou le Groupe Révélation du public de l’année :

Jeanne CHERHAL


Nommée trois fois (Révélation du public, Révélation scène, Album Révélation), Jeanne est donc. une révélation. Pas pour ceux qui déjà l'applaudissaient en 2002 à l'Européen, sur la même scène qu'une autre jeune signature du label Tôt ou Tard, Vincent Delerm. Cette jeune suffragette de 26 ans, qui a grandi au bon air de la campagne nantaise, qualifiée à ses débuts de "tornade avec des nattes" (coupées depuis), sait comment capturer la complicité de tous les publics. Ses chansons ont un grain, de folie, de vérité, de fantaisie libertaire : elles croquent à belles dents des portraits d'hommes et de femmes, évitant tous les clichés et les idéalismes benêts, avec intelligence, insolence et cocasserie.

Site officiel de Jeanne Cherhal : http://jeannecherhal.220v.org/

_________________
J'y peux rien... c'est mon côté punk ! c'est le vieux démon qui démonte mon monde... j'y peux rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.therese.zik.mu
 
Jeanne Cherhal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeanne Cherhal - Charade
» Jeanne Cherhal
» Jeanne Cherhal
» JEAN CORTI : NOUVEL ALBUM LE 12 MARS et plein de surprises
» Bouchet Matthieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Benoît Dorémus :: Et a part Benoît? :: Autres artistes-
Sauter vers: