Benoît Dorémus

Forum de Benoît Dorémus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les cowboys fringants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jihem
Admin tyrannique de ce forum.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 120
Age : 35
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 19/12/2005
Flipomètre : Aide-soignant

MessageSujet: Les cowboys fringants   Ven 20 Oct 2006 - 15:34

Les cowboys fringants



Le quintette a certes connu des débuts modestes en 1997, mais depuis, les Cowboys Fringants ont conquis un vrai public francophone !
Ces québécois de souche enregistrent d'abord une maquette "la cassette", sans vision d'avenir...
Et pourtant très rapidement ils vendent des centaines d'albums et remplissent des salles entières.
Le public accroche avec leur spectacle à la bonne franquette, toujours plus loufoque d'une fois sur l'autre.
Leur bonne humeur est évidente ; leurs textes acides mais toujours drôles ; leur musique alternative et entraînante...
Puis le succès arrive en grand : le groupe décroche la 2ème place aux Francouvertes, enregistre l'album Motel capri (2000) et entame la tournée du Québec.
L'album Break syndical (2002) annonce enfin la maturité du groupe. Il sera suivi en 2004 de La Grand-messe.
Actuellement, les Cowboys Fringants sont à la rencontre de leurs fans en France. Repérez vite s'ils passent près de chez vous !

***********************************************************
Les Cowboys Fringants ont eu des débuts assez surprenants. Tout a commencé par la rencontre de Karl et de Jean-François à l'époque où ils faisaient tous deux partie de l'équipe de hockey amateur, les Jets de Repentigny. Jean-François en était à sa deuxième année dans l'équipe à l'arrivée de Karl, et il avait l'habitude de parler et de rire dans le fond du vestiaire.

Or, vint un jour le temps de réduire la taille de l'équipe. Jean-François n'avait rien à craindre, car, malgré sa petite taille, il était un des meilleurs marqueurs de l'équipe. Quant à Karl, il n'avait rien à craindre non plus, puisque son père connaissait l'entraineur de l'équipe.

Une fois que la réduction de l'équipe fut chose faite, Karl Tremblay, Jean-Francois Pauzé et Francis Parizeau en formèrent le trio d'élite.

Tremblay jouait à l'époque dans un obscur groupe punk et en était le chanteur. Voulant s'amuser un peu, il alla parler à Pauzé pour l'inviter à jouer avec lui, sachant qu'il grattait un peu la guitare.

Ne sachant pas quoi répondre, Jean-François accepta l'offre de Karl, et ils se rencontrèrent un soir dans le sous-sol des parents de Jean-François.

Ce soir-là, les « Oiseaux Fringants » virent le jour.

En tombant sur une émission country du nom de « Ovila Landry Présente », J-F et Karl rirent des participants, trouvant le concept stupide...

C'est alors que leur vint une idée : créer un groupe country!

Le soir même, ils composèrent « les routes du bonheur », leur première chanson, avec une enregistreuse de mauvaise qualité de marque Candle que J-F avait « probablement volé à la poly » dit-il . Le lendemain, ils composèrent « Gaétane », leur premier succès.

Quelques jours plus tard, ils se présentèrent à cette fameuse émission country, J-F avait enfilé des fringues de cowboy et Karl était arrivé en "vieux grunge fini"... Ce dernier avait oublié la moitié d'un couplet de Gaétane, Karl dira d'ailleurs que cela a été "leur première claque dan' face"... Bref en rentrant, ils se dirent qu'il ne ferait plus jamais de musique!

C'est quelques semaines plus tard que Karl et J-F passe devant la Brasserie "La Ripaille", à Repentigny, où ils voient une affiche pour un casting d'auteurs-compositeurs. Riant d'abord un peu, ils décident quand même de s'inscrire... C'est un véritable succès!!!

Ayant bossé pendant l'été avec une violoniste nommée Marie-Annick Lépine, J-F décide de la contacter pour lui proposer de faire du violon avec eux. Ils se retrouvent un soir dans le sous-sol chez J-F, et Marie-Annick considère le violon trop beau pour les chansons mais fini quand même par accepter car "c'tait peut-être le feeling de jouer sur une scène" dit-elle.

Plus tard, Jérome Dupras, petit cousin de Marie-Annick, viendra s'ajouter au groupe.

Suivra Dominique Lebeau (le marrant) à la batterie

C'est ainsi que les Cowboys Fringants virent le jour. Le groupe doit sans doute une grande partie de son succès aux talents de la multi-instrumentiste Marie-Annick Lépine.

***********************************************************

Depuis leur arrivée dans le décor musical québécois, Les Cowboys Fringants en sont venus à faire l'objet d'un véritable culte, en particulier parmi les jeunes et les gens concernés par leur message. Ils sont également (quoique modestement pour le moment) connus dans les pays francophones d'Europe (France, Suisse et Belgique), surtout par leur site web. Il existe même un groupe de fans français appelé « Les Cousins Fringants », qui se chargent de faire connaître la musique de leurs cousins québécois en France.

Les Cowboys Fringants (CF) font partie de trois mouvements importants de la relève musicale au Québec. Tout d'abord, ils s'inscrivent dans le renouveau et la popularisation de la musique traditionnelle, comme le groupe Mes Aïeux. Deuxièmement, ils marquent, avec d'autres groupes comme Capitaine Révolte et Loco Locass, le retour de la musique engagée au Québec, mouvement qui s'était peu à peu éteint dans les années 80-90, victime du syndrome post-référendaire mais surtout du déferlement planétaire de musique et de chanson à saveur commerciale caractéristique de cette période. Le message des Cowboys Fringants en est un de gauche réformiste, encourageant la solidarité populaire, la protection de l'environnement et la souveraineté du Québec, le tout adapté à la réalité du Québec moderne. Finalement, ils adoptent un style simple et minimaliste, tout en étant intelligent, ainsi qu'une utilisation du joual dans leurs textes, à la mode des Robert Charlebois et Michel Tremblay, mais sans être exagérée. Cette tendance est aussi présente dans les textes de nouveaux artistes comme Les Trois Accords, Les Denis Drolet, Daniel Boucher ou Martin Lapalme, avec sa chanson « Carole » par exemple.

Les sujets typiques abordés dans leurs chansons sont l'environnement, la pauvreté, les problèmes personnels et familiaux, de même que la dénonciation de la surconsommation, de l'emprise des corporations, de l'état-croupier, du cynisme gouvernemental ou encore de l'apathie générale à l'égard de la politique. Ces sujets plutôt sérieux sont souvent traités avec humour ou ironie dans leur musique. Les paroles de leurs chansons concernent également l'histoire du Québec, l'indépendance du Québec, la vie de banlieue ainsi que la nostalgie de l'enfance et de l'adolescence, entre autres choses. Leur œuvre musicale est réputée pour ses centaines de personnages fictifs, dont les aventures sont suivies avec intérêt par leurs fans tout au long de leurs chansons. Les CF sont de grands fans de Passe-Partout et de son compositeur, Pierre F. Brault, ainsi que de Renaud, chanteur français bien connu.

L'originalité et la fraicheur des CF sont en grande partie dues à la présence de Marie-Annick Lépine, dont l'apport musical donne au groupe un caractère distinctif. Elle possède une formation classique en violon et intègre aux chansons la mélodie entrainante du violon, de la mandoline et de l'accordéon, notamment. Elle a contribué à l'album de Dumas intitulé « Le cours des jours ». Les CF sont reconnus pour leurs prestations explosives sur scène, qu'on peut constater sur l'album en concert « Attache ta tuque! », de même que sur le DVD « Live au Centre Bell », enregistré le 30 décembre 2003, devant plus de 20 000 personnes, au plus grand amphithéâtre intérieur du Québec (et du Canada), le Centre Bell. Les membres du groupe sont aussi appréciés pour leur personnalité terre-à-terre et la relation conviviale qu'ils entretiennent avec leurs fans, autant en personne que sur leur forum Internet.

_________________
J'y peux rien... c'est mon côté punk ! c'est le vieux démon qui démonte mon monde... j'y peux rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.therese.zik.mu
 
Les cowboys fringants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Cowboys Fringants - Montréal
» LES COWBOYS FRINGANTS – Que du vent
» Volo / Les Cowboys Fringants
» Plus rien...(les Cowboys fringants)
» Les cowboys fringants @ la fonderie 23/04/2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Benoît Dorémus :: Et a part Benoît? :: Autres artistes-
Sauter vers: