Benoît Dorémus

Forum de Benoît Dorémus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Chronique Dorémusienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 17 ... 32  Suivant
AuteurMessage
molodemars
Jeune grenouille de Benito


Masculin
Nombre de messages : 69
Age : 34
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Sam 7 Avr 2007 - 12:17

L'était bien marrante quand même ta chronique. Tout le long, je me disais "quand est-ce qu'il va arrêter de se foutre de nous ?"

Et ben Flo a été jusqu'au bout. con aurevoir
Revenir en haut Aller en bas
Jéjé
Jeune grenouille de Benito
avatar

Masculin
Nombre de messages : 64
Age : 33
Localisation : Genève
Date d'inscription : 11/02/2006
Flipomètre : Etudiant

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Ven 13 Avr 2007 - 10:43

Voila je crois que c'est mon jour!! Je vais essayer de vous pondre qqch wc

Mais bon comme chacun le sait ce n'est pas facile, et ca l'est encore moins quand ca fait 4 mois qu'on parle en anglais! Evil or Very Mad

Donc avant de commencer je m'excuse de mon niveau lamentable en francais et des nombreuses fautes d'orthographes! Bon certaines sont pas de ma faute j'ai un clavier australien!

Alors actuellement je me trouve sur Sydney! J'ai quitte Melbourne le 27 mars pour faire un voyage dans le centre de l'Australie (environ 3000 kil en bus...) avant d'arriver a Sydney samedi passe!
Ce voyage m'a inspire un sujet, mais juste le sujet... Donc je n'ai que 1h pour ecrire quelque chose qui tienne la route, mais bon si vous aimez pas m'en tape

Donc le voila le voili le sujet sera: L'ephemerite et la liberte!

Mais que ecrire sur cela? Je vais beaucoup utiliser le "je" par simple egocentrisme (ou parce que je saurai pas quoi ecrire d'autre...)

Partir a l'autre bout du monde c'est, certaines fois, essayer de repondre a des questions, trouver une liberte ou decouvrir de nouvelles choses! En tous cas ca l'etait pour moi! Je suis parti libre sans reelles attaches feminines, je revais de vivre cette aventure, rencontrer des gens de tout horizons, communiquer avec le monde tout en profitant d'une nature des plus belles!

Je m'etais bien prepare a connaitre des gens pour des periodes restreintes! Souvent on rencontre des gens qui sont dans la meme optique que nous... on passe du bon temps sans se soucier du lendemain, sans penser aux incertitudes de l'avenir! Cette ephemerite des relations, amicales ou plus, definit un des tres nombreux point de la liberte (sujet trop vaste...). Cette ephemerite donne a ces memes relations un pouvoir plus intense! En lespace d'1 ou 2 jours tu peux construire ce que tu construis en 2-3 ans dans "ton espace protege" qu'est ta vie habituelle!
Tu essaies certaines fois de combattre cette intensite en soulignant 10-15 fois le mot ephemerite qui se doit de te dire "ne t'attaches pas"!

Mais c'est a ce moment que tu rencontres une personne qui sourrit a la vie, qui est certainement aussi libre que toi, voir plus! Cette personne va "degomme tes certitudes" (ca va bien ici Twisted Evil ) va te faire redescendre sur terre, va te faire meme douter de ta liberte!
Comme vous l'aurez compris j'ai rencontre une fille absolument halucinante... une fille qui est passe dans ma vie durant 4 jours! 4 jours qui ont suffi pour creer une bulle entre-nous 2!

L'ephemerite de cette relation, les souvenirs de ses sourires, de nos delires m'ont petit a petit fait comporendre que sans le vouloir j'avais perdu une part de ma liberte! Ne serait-ce pas contradictoire? Perdre sa liberte car 2 personnes sont (trop?) libres?
A trop vouloir chercher a etre libre cela peut se retourner contre nous!
On part pour repondre a des questions, souvent sans reponses, et on se retrouve avec de nouvelles sur des sujets qu'on pensait dominer!

Quoiqu'il en soit cette ephemerite et cette liberte, quelle qu'elle soit, creent des experiences fabuleuses, des moments intenses, des amities imcomparables...
Le seul moyen de vivre cela est de voyager en solitaire, ne pas savoir ou tu seras le lendemain, ne pas connaitre les gens qui partageront tes sourires, tes delirs, tes nuits de demain!

Je conseille a tout le monde de se donner les moyens de vivre ces moments, de laisser de cote ses peurs et incertitudes pour vivre une grande aventure sur le plan personnel comme sur le plan humain!

Bon sur cela on est entrain de me mettre dehors de mon internet cafe nomme "peterpan" Rolling Eyes Peter pan ne se bat-il pas contre l'ephemerite de son enfance pour garder sa liberte? Bon je m'emporte la!
En conclusion la question est: la liberte fait-elle bon menage avec l'ephemerite? Ma reponse est: il n'y a pas de reelles definitions de la liberte pour y repondre Twisted Evil Twisted Evil

Voila je m'arrete la!! N'oubliez pas de rever et de vous donner les moyens de realiser vos reves!!

(ps: un site "comique" (un peu lourd des fois...) sur mon voyage: http://courage-le-nomade.skyblog.com)


Jeremie depuis le centre de Sydney (qui n'a meme pas pu se relire et qui a peur de ce qu'il a ecrit et il parle avec "il" ce qui le rend pathetique Arrow )
Revenir en haut Aller en bas
manureva
Grande gueule Dorémusienne
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1720
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Chronique Dorémusienne   Ven 13 Avr 2007 - 21:12

Génial vos chroniques tout le monde les gens !

Excuser moi si tout ce que je dis est bizarre d'avance.

En tout cas j'ai bien aimé surtout celle de Flo qui est longue mais longue enfin bref je me suis bien marrée en les lisant !

A qui le tour ? .....
Revenir en haut Aller en bas
perrine
Commère Dorémusienne
avatar

Nombre de messages : 501
Age : 32
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Ven 13 Avr 2007 - 21:46

j'étais pas là cette semaine et du coup bien contente de trouver ça à lire en revenant. Jéjé, tu dis qu'il n'y a pas de définition de la liberté, c'est marrant j'ai déjà eu cette conversation avec un ami et on en était arrivé à une conclusion peut-être bancale mais qui m'avait paru intéressante : la liberté, c'est s'affranchir du passé et du futur en vivant pleinement le présent....
Revenir en haut Aller en bas
La Nouille
Gardien de la Dorémusie.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 791
Age : 30
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 26/03/2006
Flipomètre : BTS comm' Visuelle

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Jeu 19 Avr 2007 - 15:47

Perrine, j'suis de ton avis, la Liberté à une définition, précisément même plusieurs. Et nous sommes libres d'en trouver à foison ^^'

Super Chronique Jéjé !

Moi j'ai loupé pas mal de temps sur le forum, surement à cause que j'etais pas chez moi.

C'est à qui maintenant ?

Edit de moi : Merde c'est à moi ! Bon je ponds ma chronique demain alors -_-'

_________________
" Humains, pucelles et puis poètes peuvent bien aller mourir " Béhère

Mon renouveau Blog !
Revenir en haut Aller en bas
http://bynoodle.blogspot.fr/
manureva
Grande gueule Dorémusienne
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1720
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Chronique Dorémusienne   Jeu 19 Avr 2007 - 22:54

Alors au travail Ma Nouille

Et sur les muses de l'inspiration soient avec toi !
Revenir en haut Aller en bas
La Nouille
Gardien de la Dorémusie.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 791
Age : 30
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 26/03/2006
Flipomètre : BTS comm' Visuelle

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Ven 20 Avr 2007 - 11:51

Bon cette fois ma chronique, ça va chier grave sa race.
J’vais vous raconter un truc mortel de chez mortel. Un truc de fou furieux. Genre Furyo en mille fois pire et sans David Bowie, un truc de malade.

Comme vous le savez si bien (Vu que j’vous ai manqué à la folie), je n’étais pas présent ces dernières semaines.
Mais, me demandez vous curieusement et plein d’un enthousiasme qui n’honore que vous (et moi), comment se fait-ce ?
Voilà justement, le but de cette chronique.

Mettez vous dans le contexte. Il est 21h02, gare de Nantes, le ciel est couvert de nuages qui cachent les étoiles et la lune, pâle, n’éclaire que de son dernier quartier. Une légère brume s’étale sur les voies du train, recouvrant les rails.
Seul, sur le quai numéro A, j’attends l’arrivée du TGV qui viendra m’apporter quelques soirées câlines (traduisez par « ma fiancée »).
Alors qu’au loin sur la voie des phares déchirent le manteau brumeux et tandis que je m’apprête à accueillir la femme de ma vie, un léger tremblement secoue le sol.
Je me tourne, me retourne, cherche en vain l’explication de cette turbulence lorsque, devant mes yeux complètement à la ramasse, un petit être velu me tend la main.

« Bonjour, je m’appelle Nono, le petit robot, et toi, comment t’appelles tu ? »

J’inspecte du regard le petit être à l’allure portugaise. Les tremblements on cessées.

« Gneuh ? Mais… T’étais pas là y’a deux secondes… »
« Oui, humain, c’est normal. Nous, peuple de Poiland, nous maîtrisons l’art de la téléportation. »

Ouahou, là je nage en plein délire, le train arrive dans quelques seconde, et je vérifie mon haleine pour être sur de n’avoir rien bu de corrosif pour la santé mentale.
Rien.

« Viens avec moi. » Le petit poilu me regarde de ses trois yeux globuleux.
« Quoi ? Mais tu rêves, tu n’es qu’une hallucination ! Vade retro s’pèce de… C’est surement pasque je suis fatigu… »

Le sol tremble légèrement, et ma vision se trouble. Je me sens comme compressé, avalé à l’intérieur d’un prisme de couleur, l’arc en ciel dansant sur une mélodie pop qui me donne envie de vomir.
Mais qu’est ce qui se passe bon dieu ?

Lorsque enfin tout redevient normal, je suis perdu.
Poilman quant à lui, à l’air de peter la forme (je le remarque à sa façon de se dandiner sur ses 8 pieds.)
Je mets quelques minutes à me remettre de mes émotions et du voyage spatio-temporel que je viens d’effectuer malgré moi.

« Bienvenue au Poiland, humain ! »
« Putain… C’quoi c’bordel » Je suis alors désemparé. Plus aucun repère, la gare n’est plus là, à la place s’étend devant moi une immense vallée herbeuse… Heu non, plutôt… Poilue. Plein de petit poil brun y recouvre la surface.
Lorsqu’enfin tous mes sens sont de nouveau fonctionnels, une odeur pestilentielle vient flatter mes narines.

« Putain ça daube ici ! Faut revoir les canalisations mec ! » (Oui je parle comme ça, parce que je n’ai pas peur de ce qu’il m’arrive, je suis un héros.)
« Tu trouves, humain ? C’est l’odeur habituelle de Poiland, nous la trouvons plutôt agréable ! »

- Sûrement pasque vous n’avez pas de nez, pensais-je alors, au fond de moi-même.

« Allez suis moi, je vais te faire visiter chez nous ! »

Je me mets donc en marche derrière le petit être velu qui me précède. Lorsque mes pas se posent sur le sol, une sensation bizarre de flottement se fait sentir. Comme si je marchais sur de la purée dans un sachet plastique.
Le ciel est bleu azur, et au loin, j’aperçois de petites huttes faites de peaux granuleuses.

« C’est là que nous vivons ! »

Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant toute une colonie de Poilman ! Il y’en avait partout, des petits, des grands, des maigres, des touffus, des touffus, et aussi des touffus ! La plupart s’afféraient à manger les, hum, l’herbe environnante.

« Viens, suis moi Humain, tu dois venir parler au chef. »

Dans la hutte la plus grande, se trouve un trône, sur lequel est juché le plus petit des Poilmans alors rencontré. Il porte sur la tête une couronne de poils.

« Bienvenue chez nous humain. J’espère que le voyage s’est bien passé. Nous t’avons fait venir ici pour une raison bien précise. »

« Je vous écoute, chef Poilman. »

« Et bien… Notre Reine souffre d’un mal terrible. Elle n’arrive plus à enfanter. Notre population diminue et si cela continue, c’est la mort de notre colonie. Vous êtes le seul espoir ! »

« Que… Comment ça ? Y’a que elle qui fait les marmots ici ? Wahou… J’espère qu’elle est belle si vous la monter tous hin hin hin »

Un total de six yeux se braque alors vers moi d’un air furieux.
Le chef reprend :

« Aussi tu iras t’accoupler avec la reine pour que notre nation jamais ne s’éteigne ! »

Là ça devenait critique, pas question de coucher avec qui que ce soit, surtout si elle s’enfile déjà tous les mâles de la région…
« Heu désolé, j’ai un train à attendre et je suis pressé, une autre fois peut être hum ? »

Mais déjà une foule de Poilmans se rassemble dans la hutte, l’air menaçant.

« Moarbak ! Moarbak ! Moarbak ! Moarbak ! » Crièrent ils alors en masse.
Je tentais l’échappée, me faufilant entre leurs petites pattes venues, tirant des poignées d’écrin à ceux qui refusaient de me laisser passer.
J’allais atteindre la sortie lorsque quelque chose la boucha entièrement.

« MOAAAAARBAAAAAAK !! » Hurla la foule en liesse.

« Ou est t’il donc, ce joli minois qui doit me faire des milliers d’enfants ? »

Une tête horrible émergea de l’entrebâillement de peaux à l’entrée. Elle ressemblait à…

« Que… Va t’en Reine des Poilmans ! Ou je te tue de mes propres mains !...»

« Hum que racontes tu humain ? Poilman ? Qu’est-ce. Tu es ici dans la colonie privée de la très haute lignée des morpions de la famille Le Pen ! Bienvenue chez Marine ! Mouahahahaha ! »


AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH




































Ainsi s’achève le périple dont j’ai été victime il y’a quelques temps. Je me suis retrouvé sur le quai de la gare sans rien comprendre, comme si rien ne s’était passé.
Mes souvenirs s’arrêtent ici…


Et mes conneries aussi.

Ca devient n’importe quoi ces chroniques.

Faut que j’arrête la drogue.




La Nouille, en direct du Poiland.

_________________
" Humains, pucelles et puis poètes peuvent bien aller mourir " Béhère

Mon renouveau Blog !
Revenir en haut Aller en bas
http://bynoodle.blogspot.fr/
Lolita
Admin tyrannique de ce forum.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4721
Age : 30
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Ven 20 Avr 2007 - 12:03

Laughing Laughing Laughing alien alien alien

J'ai tout lu et j'adore la chute avec la Marine-qui-pue!


J'espère que l'étoile est bien arrivée quand même Very Happy


clap! clap! Bravo ma Nouillette!

_________________
www.loliroger.com

*J'suis sur la lune si on m' demande...*
Revenir en haut Aller en bas
http://www.loliroger.com
manureva
Grande gueule Dorémusienne
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1720
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Chronique Dorémusienne   Ven 20 Avr 2007 - 14:56

J'adore ! Excellent

Tu nous en feras d'autre dit moi j'aime bien lire vos conn.... chronique.

Ca me detend en fin de semaine !! clap! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
La Nouille
Gardien de la Dorémusie.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 791
Age : 30
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 26/03/2006
Flipomètre : BTS comm' Visuelle

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Ven 20 Avr 2007 - 16:28

Mdr, le prochain coup c'est Lola 'me semble !
Moi ça me détend aussi d'écrire n'importe quoi. Wink

(Pour l'étoile, oui ma Loli, l'est bien arrivée ! je l'ai juste trouvé un peu plus poilue que d'habitude...)

_________________
" Humains, pucelles et puis poètes peuvent bien aller mourir " Béhère

Mon renouveau Blog !
Revenir en haut Aller en bas
http://bynoodle.blogspot.fr/
perrine
Commère Dorémusienne
avatar

Nombre de messages : 501
Age : 32
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Ven 20 Avr 2007 - 20:24

héhé, jolie chronique !
Revenir en haut Aller en bas
Flo
Flo de ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2656
Age : 28
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 08/02/2006
Flipomètre : "T'es où ? Parce que là j'te préviens, j'suis pas en train d'attendre un crétin"

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Lun 23 Avr 2007 - 13:39

t'es tombé fou la nouille ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
La Nouille
Gardien de la Dorémusie.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 791
Age : 30
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 26/03/2006
Flipomètre : BTS comm' Visuelle

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Lun 23 Avr 2007 - 18:27

Tombé fou ?

Bah ouais j'suis tombé fou quand j'étais petit, depuis ça me lache plus, un peu comme Obelix et la potion magique.
Sauf que j'suis pas gros.

_________________
" Humains, pucelles et puis poètes peuvent bien aller mourir " Béhère

Mon renouveau Blog !
Revenir en haut Aller en bas
http://bynoodle.blogspot.fr/
Flo
Flo de ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2656
Age : 28
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 08/02/2006
Flipomètre : "T'es où ? Parce que là j'te préviens, j'suis pas en train d'attendre un crétin"

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Lun 23 Avr 2007 - 21:09

ok je comprends mieux...

c'est à loli vendredi ? je me trompe pas ?
Revenir en haut Aller en bas
La Nouille
Gardien de la Dorémusie.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 791
Age : 30
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 26/03/2006
Flipomètre : BTS comm' Visuelle

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Lun 23 Avr 2007 - 21:53

Ouais la p'tite Lolita qui va encore peté la baraque avec ses petits voizeaux que même que c'est bon avec des p'tits pois !

_________________
" Humains, pucelles et puis poètes peuvent bien aller mourir " Béhère

Mon renouveau Blog !
Revenir en haut Aller en bas
http://bynoodle.blogspot.fr/
Lolita
Admin tyrannique de ce forum.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4721
Age : 30
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Lun 23 Avr 2007 - 23:33

lol!

Oui c'est a moi vendredi et dans mon texte, j'essaierais de parler des oiseaux à un moment Very Happy Wink ...biensur il finiront avec les petits pois Twisted Evil


Wink

_________________
www.loliroger.com

*J'suis sur la lune si on m' demande...*
Revenir en haut Aller en bas
http://www.loliroger.com
Lolita
Admin tyrannique de ce forum.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4721
Age : 30
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Ven 27 Avr 2007 - 12:30

Woouah c’est déjà mon tour de vous faire une chronique ou du moins quelquechose qui y ressemble Embarassed Je vous écris donc mon histoire avant de partir deux jours dans les Vosges, mmmh ! Je vais vous raconter ma première nuit en tant qu’SDF chronique de luxe en compagnie de mon ours préféré…

Donc, nous sommes le 28 mars 2007, ce soir je vais voir Renaud en concert à Bercy et c’est mon Ours qui vient me chercher Gare de Lyon. Je décide de ne pas dormir à l’hôtel après le concert, je préfère rester avec L’Ours ! Le show se finit, nous disons aurevoir à nos tapettes préférées, on file prendre un kebab et nous voilà, il est minuit, il n’y a plus de bruit dans les rues de Paris, c’est le silence à Bercy. Pis il commence à faire sérieusement froid. Les restos ferment leurs portes les uns après les autres. Après être passés dans la Gare de Lyon (jolie gare au passage), après qu’un naze m’ai dit que j’étais enceinte, je l’aurais tarté, après avoir marché un bout de temps pour se trouver un abris à peu près potable pour dormir, on décide finalement de s’installer sous un porche à Bercy. Y en avait cinq, on choisit le troisième ! Quelle mémoire me direz vous ! Et là, mon Ours sort son sac de couchage et nous nous couchons à même le sol, sur le sol de Bercy en dalles froides avec au dessus de nos têtes, une baie vitrée qui nous permet de voir les étoiles là-haut. On allume mon ipod et on chante tout en se marrant « Viens chez moi j’habite chez une copine » et Coluche, on remarque des dessins sur les murs, « t’as vu ? ça fait une baleine ! »… « Oh pis regarde ! Quand on penche la tête à droite on dirait Robert Einstein ! », on papote, on se raconte nos vies, on raconte des histoires, on se met a avoir un putain de fou rire, on chiale la seconde d’après, on a trop froid, on se couvre, on a trop chaud sous ce sac, on se découvre, on a trop froid donc on se recouvre…Cinq heures. « On dort ? Ouais ! », je m’endors sans me douter que mon Ours me regarde dormir puis je me réveille vers sept heures et c’est moi qui veille sur mon ours qui dort du sommeil de l’enclume et je vois les premières lueurs du jour arriver. Elles se sont faire désirer ! Je n’ai jamais eu aussi hâte que le soleil apparaisse pour nous réchauffer de ses rayons, même quand j’avais peur des monstres sous mon lit étant petite ! Peu de temps après, j’ai sans faire exprès réveiller mon ours en me levant ce qui lui a donné froid ! Très froid ! Ensuite, des l’ouverture des brasseries, on est allé boire un café bien chaud…

Voilà, je vous ai raconter ma nuit avec L’Ours ! Une nuit froide, sans aucun confort certes mais avec quelqu’un qui apporte tellement que cette nuit de mars 2007 restera pour moi un super souvenir, tout chaud ! Une expérience qu’on ne peut oublier. Et pour rien au monde, cette nuit là, j’aurais échangé ma plaçe avec une starlette pour dormir dans l’une des suites pourrie de luxe du Ritz. Ou alors, j’aurais emmené mon Ours avec moi Cool

En plus au Ritz, de ton lit, quand tu regardes le plafond, je suis sûr qu’on ne voit pas les étoiles à travers…

_________________
www.loliroger.com

*J'suis sur la lune si on m' demande...*
Revenir en haut Aller en bas
http://www.loliroger.com
Flo
Flo de ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2656
Age : 28
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 08/02/2006
Flipomètre : "T'es où ? Parce que là j'te préviens, j'suis pas en train d'attendre un crétin"

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Ven 27 Avr 2007 - 19:10

intéressant !!
bonne expérience je pense !

très bien raconté

je suis bien content d'avoir mon lit et un toit quand même ...
pensée aux sdf Wink
Revenir en haut Aller en bas
manureva
Grande gueule Dorémusienne
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1720
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Chronique Dorémusienne   Ven 27 Avr 2007 - 23:55

très joli chronique ma Loli !

Tu as raison mon Flo : Pensez aux sdf il n'y a pas qu'en hiver qu'ils ont besoin de chaleur !
Revenir en haut Aller en bas
Flo
Flo de ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2656
Age : 28
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 08/02/2006
Flipomètre : "T'es où ? Parce que là j'te préviens, j'suis pas en train d'attendre un crétin"

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Sam 28 Avr 2007 - 11:15

oui, moi je ne vous obligais pas à penser à eux, seulement avec la chronique de loli j'avais une pensée pour eux ... Wink

mais si tout le monde y pense ça sera mieux!
Revenir en haut Aller en bas
manureva
Grande gueule Dorémusienne
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1720
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Chronique Dorémusienne   Sam 28 Avr 2007 - 20:25

tu sais flo j'ai lu la chronique a loli et pas ta réponse
en la lisant j'ai eu une pensée pour eux et je me suis rendue compte qu'on y pense pas assez !

voila tout bisous Flo
Revenir en haut Aller en bas
Lolita
Admin tyrannique de ce forum.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4721
Age : 30
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Dim 29 Avr 2007 - 22:07

Je suis contente que ma petite histoire vous ai plu Embarassed Embarassed

Et oui, quand nous on se couche au chaud dans notre lit, des gens eux dorment dehors, par tous les temps, sans rien avoir a bouffer, sans rien...

Ca devrait pas exister des choses pareilles Neutral

_________________
www.loliroger.com

*J'suis sur la lune si on m' demande...*
Revenir en haut Aller en bas
http://www.loliroger.com
Toto
Commère Dorémusienne
avatar

Masculin
Nombre de messages : 534
Age : 44
Localisation : Saverne ( 67 )
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Mar 1 Mai 2007 - 20:03

Trés trés belle histoire, j'ai failli verser une larme....Merci !!!
Revenir en haut Aller en bas
L_OuRs
Jeune grenouille de Benito
avatar

Masculin
Nombre de messages : 246
Age : 42
Localisation : Louhossoa (64)
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Mar 1 Mai 2007 - 20:19

Elle oublie de dire que c'est dangereux la nuit dans la rue !

La preuve ? J'ai failli me faire violer !

Par elle.
Revenir en haut Aller en bas
Lolita
Admin tyrannique de ce forum.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4721
Age : 30
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Mar 1 Mai 2007 - 20:22

je t'avais dis de pas l'dire!! colere


ange et demon


Wink

Merci Toto Wink

_________________
www.loliroger.com

*J'suis sur la lune si on m' demande...*
Revenir en haut Aller en bas
http://www.loliroger.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chronique Dorémusienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 32Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 17 ... 32  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Chronique] Lonewolf "The Dark Crusade"
» TOXIC HOLOCAUST Chronique de l'archéologue du métal ...
» The Collection met son habit doré
» Patrick Bonnifet "The Jojusong Project" 2010 (La Chronique)
» Chronique de films.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Benoît Dorémus :: De l'autre côté de l'ordi. :: La cour de récré-
Sauter vers: