Benoît Dorémus

Forum de Benoît Dorémus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Chronique Dorémusienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 18 ... 32  Suivant
AuteurMessage
L_OuRs
Jeune grenouille de Benito
avatar

Masculin
Nombre de messages : 246
Age : 42
Localisation : Louhossoa (64)
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Mar 1 Mai 2007 - 20:22

Bah oui mais je t'avais demandé 500 euros pour ne pas le dire !
Revenir en haut Aller en bas
Lolita
Admin tyrannique de ce forum.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4721
Age : 30
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Mar 1 Mai 2007 - 20:24

J'les avais pas pale tu le sais bien!

Bon bah plus personne voudra dormir avec moi à Bercy maint'nant! Sad

_________________
www.loliroger.com

*J'suis sur la lune si on m' demande...*
Revenir en haut Aller en bas
http://www.loliroger.com
L_OuRs
Jeune grenouille de Benito
avatar

Masculin
Nombre de messages : 246
Age : 42
Localisation : Louhossoa (64)
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Mar 1 Mai 2007 - 20:25

lol

Je raconte ma vision à moi maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Lolita
Admin tyrannique de ce forum.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4721
Age : 30
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Mar 1 Mai 2007 - 20:27

ouaiis! cheers

_________________
www.loliroger.com

*J'suis sur la lune si on m' demande...*
Revenir en haut Aller en bas
http://www.loliroger.com
L_OuRs
Jeune grenouille de Benito
avatar

Masculin
Nombre de messages : 246
Age : 42
Localisation : Louhossoa (64)
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Mar 1 Mai 2007 - 21:26

lol oki...

Alors heu. On est donc le 28 mars mais ça on le sait déjà, et comme je suis un grave accro à Internet et qu'en plus le cyber d'un pote se trouve justement gare de Lyon, j'y attends Lolita qui elle arrive d'une autre gare mais a pris le metro pour me rejoindre. Pis ça tombe bien ce soir on va à Bercy, c'est tout près, voir le concert de Renaud (la deuxième fois pour moi). Le concert se déroule, très bien d'ailleurs, et je rejoins à la sortie ma lolote qui a décidé de ne pas se payer l'hotel et de se geler les miches avec moi dehors cette nuit. On finit de papoter avec tout le beau monde qui était au concert, et on finit par se ballader autour de Bercy, à la recherche d'abord d'un sandwich. En fait non, d'un macdo. C'est ce qu'on croyait en voyant une boîte de hamburger dans la main d'un passant, mais que nenni : point de macdo ni même de hamburger à l'horizon. En fait c'est le kebab du coin qui utilise ces boîtes à hamburger. Bref on trouve à bouffer c'est là l'essentiel, et on mange en papotant et s'éloignant de Bercy. Perso j'ai déjà repéré un bon coin à Bercy même pour passer la nuit, mais il y a peut-être mieux ailleurs. On se met donc en route.

Nous voilà partie direction gare de Lyon (encore elle), et n'en déplaise à ma Lolote il n'est pas minuit mais bel et bien 1h30 du mat, on a d'ailleurs vu passer depuis longtemps minuit : c'était le moment ou le chanteur au volant de sa mini passait au feu avec sa Romane à lui qu'il a. Gare de Lyon donc : on cherche les gogues, et un endroit propre et chaud si possible (encore que je n'aie aucun espoir réel autre que passer une petite heure avant de se faire virer par les keufs). On entre, tombant sur 2 SDF fin bourrés dont un décrète que Lolote est enceinte, et faut pas le contredire sinon il s'énerve. Alors bon OK elle est enceinte s'il le dit. Nous on s'en fout on cherche juste les gogues, l'endroit au chaud, et à éviter les keufs le temps d'un café. Or, point de gogue, point de lieu chaud, point de café et point de keufs mais des controleurs de quai qui nous invitent directement à sortir de la gare qui ferme. En même temps on s'en doutait un peu, y'a plus que des rideaux de fers partout et pas un train allumé dans la gare. les TGV font dodo à cette heure en semaine.

On ressort donc et la petite bruine qu'il faisait jusque là se tranforme en goutelettes fines et pas désagréable, eu égard à la chaleur torride qu'il a fait dans la journée. C'est ironique, il a plu toute la journée, nous nous étions d'ailleurs balladé le long des quais sous une pluie battante, lesquels quais sont envahis de tentes d'autres SDF, que nous n'allons ce sori pas déranger (car nous avons bien l'intention de parler et chanter avant de dormir. Eux, veulent juste dormir). On se remet en route, toujours en papotant de tout et de rien, en fait surtout de rien (mais ça va pas durer, voir la suite...). Ne trouvant pas en chemin d'endroit convenable où dormir, on retourne gentiment vers Bercy, où j'avais repéré pas mal d'endroits élligibles pour une bonne nuit de sommeil.

Finalement notre choix s'arrête sur un porche - sous un porche nous, mais le choix lui, "sur" le porche - d'entrée. Que des avantages ce porche : situé en haut des premières marches et après une première terrasse, nous serons une fois couchés à l'abris des regards, donc des contrôles policiers ou des ivrognes, éventuels emmerdeurs qu'on rencontre parfois - souvent - la nuit dans les rues. Concernant les ivrognes j'en fais mon affaire, encore que je ne sois pas franchement enthousiaste à l'idée de parler 1h durant à un mec qui se répètera sans arrêt, ne comprendra rien des réponses et s'énervera sans savoir pourquoi, pas plus que nous ne le saurions... Mais bon c'est là le lot ma lolote des gens de la rue. [ célalelomalolote. C'est mélodieux non ? ]
Quant aux keufs, je n'ai rien à me reprocher, mais il arrive parfois que eux si, alors autant les éviter.

Très bien aussi ce porche parcequ'il est entouré de 2 murs et un escalier, ainsi qu'un petit toit. Nous serons donc à peu près protégés du vent (un vent de nord souffle en petite rafales ce soir) et de la puie (qui est faible certes, mais tout de même : ça mouille !). Je mouille mon doigt pour voir d'où vient le vent, et nous nous installons donc sur le mur qui en retient le plus.
Quand je dis "nous" nous installons, en fait "je" m'installe et donne des instructions à Lolote. C'est la première foisque je fais ça. D'habitude les compagnons de misère savent d'instinct (meuh nan je déconne ils ont appris à force de se cailler les burnes dehors). J'ai l'impressiobn d'être un chef scout c'est terrible ! Pose ton sac ici, couvre-toi, je sors mon sac de couchage t'as le tien ? Non ? T'as rien prévu ? OK un sac de couchage pour deux... Merde si j'avais su j'aurais pris celui du secours populaire, un gros sac de couchage militaire bien chaud bien grand, pas la version touristes Decathlon là. Enfin bon ça fera l'affaire.

On commence par s'asseoir, par terre sur le béton, et déjà je roule en boules quelques vêtement qui nous serviront de coussin, et rapproche les sacs le plus possible de nous, contre le mur, de façon lorsqu'on dormira à se les attacher au bras. Rien de plus rageant sinon au matin, réveillé, que de se rendre compte que les sacs à dos ont disparu.

On papote, on papote, on se marre et on chante, on écoute des trucs sur son Ipod, en bons SDF de luxe qui se respectent, et on finit par parler sérieusement (là ce n'est plus de rien). De tout. De nos vies, de nos rêves, de nos angoisses...

On admire tels les nuages la crasse sur les murs et quelques véritables dessins qui ressemblent à des baleines ou à des visages, notament celui d'Albert Einstein. On n'a vraiment que ça à foutre vous me direz ? Bah oui. Mais ça nous amuse.

A propos de crasse, c'est plutôt grand luxe ce béton. Bon si j'avais pris le temps on se serait fait un matelas de cartons, ou mieux j'aurais apporté 2 duvets, dont celui militaire (ah comme je le regrettai au matin venu, mon cher duvet kaki !).

La pluie se calme, le vent se lève un peu et il est glacial, mais l'escalier et le mur contre lequel nous sommes nous protègent partiellement : il est temps de se coucher, blottis l'un contre l'autre pour se tenir chaud, sous le sac de couchage ouvert en entier. J'invite Lolote à retirer ses chaussures - ce que j'ai déjà fait depuis longtemps ayant mal aux pieds d'avoir trop marché dans Paname aujourd'hui - et à s'installer à mes côtés. J'ai l'habitude, se tenir chaud entre fille et garçon pose toujours un petit problème au départ, celui des arrière-pensées éventuelles de l'une ou de l'autre... Je m'abstiens donc pour une fois d'oter mon pantalon et de l'inviter à le faire aussi, ce qui est je le sais une erreur. Rien de plus agréable au matin que d'enfiler son pantalon chaud encore d'avoir servi d'oreiller (roulé), et le contact des peaux et du duvets est toujours bien plus efficace qu'un bête jean qui porté prend l'humidité. Pour bien dormir, au chaud, dans un duvet; il faut être en caleçon (/culotte) et T-shirt. On met nos chaussures derrière nos têtes, et j'approche encore nos sacs pour quand viendra le sommeil me les attacher au bras. D'habitude aussi je noue les chaussures aux sacs, mais là pas besoin, il n'y a vraiment pas âme qui vive et nous sommes invisibles de la rue.

Or voilà : le sommeil ne vient pas. Blottis l'un contre l'autre nous avons chaud, si bien que Lolote se découvre, nous découvre. Ca tient vite très chaud un duvet, à deux dedans, enfin dessous. Mais c'est une erreur que de faire entrer du froid, ça tient éveillé. Il suffirait de s'assoupir dans une chaleur certes un peu forte pour s'endormir. Au lieu de ça, nous discutons encore beaucoup, avec bonheur. Confidences. Partage. Un bon moment humain. Au passage on se caline, et que ce soit bien clair pour tout le monde : en amis. Rien de plus rien de moins et c'est heureux ainsi. On se fend la poire, on chiale comme des gamins, on regarde les étoiles au travers du toit de verre, et on recommence.

Puis on se décide à dormir un peu, et j'insiste pour mettre le duvet en "tente", c'est à dire que très serré l'un contre l'autre, je fais en sorte que le duvet nous recouvre totalement. Il va vite faire très chaud, à l'abris complet du vent, et c'est là la seule manière d'espérer s'endormir enfin. Lolote ne tarde pas et, amusé, attendri aussi, je la regarde dormir puis me décide à mon tour.

La rosée du matin, le vent froid redoublant, et surtout cette mauvaise et inhabituelle idée de rester en pantalon font qu'au matin venu, Lolote s'étant réveillée avant moi et ayant retiré le duvet en partie, mais aussi et surtout sa présence réchauffante, je me réveille en sursaut et disons-le franchement : je me caille les burnes ! Rhalala... La SDF amateur, je rêve ! Elle a pris la rue pour le club med ! Je la maudis !! Nan je déconne.

Je finis par me motiver pour me lever, veux enfiler mon pantalon mais réalise dans un demi-sommeil que je l'ai déjà sur moi (non mais quelle idée !! Non mais quelle idée ?! Bon faut dire aussi j'ai pas osé lui dire de se mettre en culotte elle aurait imaginé des choses. Et on les aurait peut-être faites d'ailleurs ! Rhooooôoo ).

Nous nous mettons en route, direction un café, histoire de se prendre qui un chocolat chaud, qui un café-croissant que nous partageons.

Excellente nuit en somme. Très sympa. Fraîche certes le duvet retiré et particulièrement le matin venu, mais chaleureuse, humainement parlant.

Ma lolote, je te bisoute et espère t'avoir montré tant bien que mal une partie de ce que fut ma vie durant 3 ans de rue. Une prochaine fois on fait tout bien, je ne te "ménage" pas , et nous dormirons plus longtemps et avec plus de confort.
Revenir en haut Aller en bas
Flo
Flo de ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2656
Age : 28
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 08/02/2006
Flipomètre : "T'es où ? Parce que là j'te préviens, j'suis pas en train d'attendre un crétin"

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Mar 1 Mai 2007 - 21:58

c'est le vendredi les chroniques tu abuses l'ours!!! lol!

j'aime bien ta version ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Lolita
Admin tyrannique de ce forum.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4721
Age : 30
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Mar 1 Mai 2007 - 22:07

Embarassed Very Happy Sad I love you

Il assure hein? cheers

Je t'embrasse fort mon Ours et on r'mettra ça...au mois d'août Very Happy sunny Laughing

_________________
www.loliroger.com

*J'suis sur la lune si on m' demande...*
Revenir en haut Aller en bas
http://www.loliroger.com
L_OuRs
Jeune grenouille de Benito
avatar

Masculin
Nombre de messages : 246
Age : 42
Localisation : Louhossoa (64)
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Mar 1 Mai 2007 - 22:40

Preuve que vous n'êtes pas difficiles j'ai écrit ça en direct comme ça venait, sans correction, à même le forum. Peut mieux faire !
Revenir en haut Aller en bas
Flo
Flo de ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2656
Age : 28
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 08/02/2006
Flipomètre : "T'es où ? Parce que là j'te préviens, j'suis pas en train d'attendre un crétin"

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Mer 2 Mai 2007 - 9:19

je fais pareil à chaque fois Wink

par exemple ce message je l'ai écrit en direct, comme tous les autres
Revenir en haut Aller en bas
Frimoussette
Archange de la Dorémusie.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 621
Age : 47
Localisation : Lorraine (54)
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Mer 2 Mai 2007 - 21:35

youhou! quelle belle nuit vous avez passé !!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.creations-frimhouse.com/
La Nouille
Gardien de la Dorémusie.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 791
Age : 30
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 26/03/2006
Flipomètre : BTS comm' Visuelle

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Mer 2 Mai 2007 - 21:49

Lol

Ah, ils sont forts ces petits...

_________________
" Humains, pucelles et puis poètes peuvent bien aller mourir " Béhère

Mon renouveau Blog !
Revenir en haut Aller en bas
http://bynoodle.blogspot.fr/
perrine
Commère Dorémusienne
avatar

Nombre de messages : 501
Age : 32
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Mer 2 Mai 2007 - 22:04

j'imagine bien la scène avec la chanson "l'amour brille sous les étoiles" en fond, ça le fait ! coeur
Revenir en haut Aller en bas
Toto
Commère Dorémusienne
avatar

Masculin
Nombre de messages : 534
Age : 44
Localisation : Saverne ( 67 )
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Jeu 3 Mai 2007 - 19:00

Bravo l'Ours, tout aussi ému par ton récit, à coté de ça on se rends compte de la chance qu'on a, malgré tout....

Tu dois être un mec vraiment génial, j'aimerais bien te rencontrer, ça doit être top une discussion avec toi.....

Quoi qu'il en soit, merci pour ces deux récits qui me font presque être jaloux, j'aurais bien aimé être le dessin sur le mur, pour vous voir et vous entendre....
Revenir en haut Aller en bas
Flora
Dorémusien confirmé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 479
Age : 27
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 02/12/2006
Flipomètre : Carrement flippée....!

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Ven 4 Mai 2007 - 7:55

Bon…nous voilà vendredi…à moi donc de poster quelque chose par ici. P’tit soucis : comment faire bien, après La Nouille et ses récits (et) délires ? Apres Loli et ses posts supers touchants ? Apres Flo, qui même s’il n’a rien à dire le fait bien ? Apres Jéjé et son aventure….quand on à rien à raconter ?
Neutral
En faite je crois je vais encore faire preuve d’égoïsme…mais ça vient de me « tomber dessus » et ça fait mal…. Crying or Very sad
« Le départ d’un proche »…sujet qui bien souvent fait mal… Non non, pas un départ définitif, ‘sous terre’…je serais bien incapable d’en parler, sous peine de voir mon écran se flouter à cause de mes yeux encore trop humides… Crying or Very sad Non, une amie…qui parce qu’elle en a toujours rêvé…et parce qu’elle en a besoin là, maintenant, tout de suite…à décidé de partir à l’autre bout du monde !
Il y a deux semaines de cela, je reçois un message…. Son Dossier a été ACCEPTE ! grâce à je ne sais trop quel organisme, elle va pouvoir réaliser son rêve, et partir un an (10 mois en réalité….) ! Me faut un ‘tit moment pour réagir…. Ça faisait à peine une semaine qu’elle venait de m’expliquer qu’elle avait déposé une candidature…et qu’elle voulait partir si loin ! Pas le temps de me « faire à l’idée » que ça y est, c’est officiel, elle nous quitte ! Sad
J’suis super heureuse, grâce à ça, elle retrouve enfin le sourire, elle va vivre des moments extraordinaires là bas…rencontrer des nouvelles personnes, apprendre une nouvelle langue, vivre avec une nouvelle culture…c’est GENIAL ! Very Happy Mais…. Je réalise que… ça risque d’être dur… Comment faire si ça se passe mal….si loin ?! Embarassed
Si la famille qui l’accueil ne lui convient pas ?
Et puis…et puis…un an, c’est LONG !

Et, c’est la que put*** d’égoïsme de mer**…j’suis pas prête à la voir partir moi !!! Embarassed Attendez…10mois…mais MAYRDE, elle va me manquer !!! Neutral C’est sur… je veux que son bonheur…c’est pour ça que je suis super contente pour elle, pour ce voyage Smile ; mais…
Mais dans le fond…. J’ai peur et je pleur…. Si loin, si longtemps….trop de changements !




Dites les gens…..pourquoi est-ce si loin la Thaïlande ? Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Frimoussette
Archange de la Dorémusie.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 621
Age : 47
Localisation : Lorraine (54)
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Ven 4 Mai 2007 - 13:50

Toto a écrit:
Bravo l'Ours, tout aussi ému par ton récit, à coté de ça on se rends compte de la chance qu'on a, malgré tout....

Tu dois être un mec vraiment génial, j'aimerais bien te rencontrer, ça doit être top une discussion avec toi.....

Quoi qu'il en soit, merci pour ces deux récits qui me font presque être jaloux, j'aurais bien aimé être le dessin sur le mur, pour vous voir et vous entendre....

moi j'aimerais bien aussi partager le sac de couchage avec le poussin lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.creations-frimhouse.com/
Flo
Flo de ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2656
Age : 28
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 08/02/2006
Flipomètre : "T'es où ? Parce que là j'te préviens, j'suis pas en train d'attendre un crétin"

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Ven 4 Mai 2007 - 18:49

pleure pas flora Wink Embarassed

émouvante ta chronique en tout cas !

et puis je sais pas quoi te dire d'autre... bisous à toi
Revenir en haut Aller en bas
Toto
Commère Dorémusienne
avatar

Masculin
Nombre de messages : 534
Age : 44
Localisation : Saverne ( 67 )
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Ven 4 Mai 2007 - 19:47

Courage Flora pour ce moment difficile, un peu con et naif ce que je vais dire, mais pense à la joie quand tu vas la voir revenir et elle viendras p'tre entre temps, ça seras pas forcement 10 mois non Stop...


Quand à Frimoussette....pas de soucis, on dormiras devant le galaxie.....
Revenir en haut Aller en bas
Frimoussette
Archange de la Dorémusie.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 621
Age : 47
Localisation : Lorraine (54)
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Ven 4 Mai 2007 - 21:14

Toto a écrit:


Quand à Frimoussette....pas de soucis, on dormiras devant le galaxie.....

lit
Revenir en haut Aller en bas
http://www.creations-frimhouse.com/
Lolita
Admin tyrannique de ce forum.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4721
Age : 30
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Ven 4 Mai 2007 - 21:19

Hey, y a des petits qui regardent!


Nan mais oh...


lol! Wink

_________________
www.loliroger.com

*J'suis sur la lune si on m' demande...*
Revenir en haut Aller en bas
http://www.loliroger.com
manureva
Grande gueule Dorémusienne
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1720
Age : 34
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Chronique Dorémusienne   Ven 4 Mai 2007 - 23:25

Génial ta chronique Flora.

Toto à raison elle ne va peut être pas rester les dix mois, et de toute manière vos retrouvailles ne seront que meilleurs.

en plus elle me rapelle quelques petites choses mais bon je ne vais pas plomber les chroniques et je préfère juste laisser des commentaires.
Revenir en haut Aller en bas
La Nouille
Gardien de la Dorémusie.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 791
Age : 30
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 26/03/2006
Flipomètre : BTS comm' Visuelle

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Sam 5 Mai 2007 - 23:48

Ouais Flora, ça arrive ce genre de truc.
Des coups bas qu'on nous fait, ou plutot qu'Elle nous fait, la Vie.
Mais ça ira, tu verras, ça passera. Comme tous les chagrins, comme tous les desepoirs, ça se barre.
Et comme le dit Toto, pas si naif que ça, elle reviendra, et quand elle reviendra, tu vas voir la teuf que ça va etre ma vieille.

Même si surement tu la reverras entre temps.
Mais la Thailande, c'est loin, quand même...

Allez courage.


Super chronique en tout cas...

_________________
" Humains, pucelles et puis poètes peuvent bien aller mourir " Béhère

Mon renouveau Blog !
Revenir en haut Aller en bas
http://bynoodle.blogspot.fr/
Flora
Dorémusien confirmé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 479
Age : 27
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 02/12/2006
Flipomètre : Carrement flippée....!

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Dim 6 Mai 2007 - 11:25

Merci les gens Embarassed

Et justement... le plus dur...c'est qu'elle reviendra pas. Crying or Very sad

Conseil de son organisme...elle est pense la meme chose.... c'estvraiment un voyage pour 'changer de vie'...le mieux pour pouvoir s'integrer et pas regretter d'etre parti...c'est de pas revenir en France pendant les 10mois.....

Ca va vraiment etre long ... :s

Promis la prochaine fois..ma chronique elle sera plus 'joyeuse' Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
perrine
Commère Dorémusienne
avatar

Nombre de messages : 501
Age : 32
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Dim 6 Mai 2007 - 19:54

courage Flora !
en tout cas elle choisit bien ses dates.... c'est le moment idéal pour se barrer de la France !
Revenir en haut Aller en bas
Flo
Flo de ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2656
Age : 28
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 08/02/2006
Flipomètre : "T'es où ? Parce que là j'te préviens, j'suis pas en train d'attendre un crétin"

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Ven 11 Mai 2007 - 19:20

enfin je poste ma chronique... ah et non voilà ce qu'on me dit :
"La longueur de votre message dépasse la limite autorisée."
pas déçu ? c'est vraiment de la merde ce truc! Laughing


J’ai juste envie d'écrire, excusez moi

J'ai cette envie depuis plusieurs jours, l'envie d'écrire des mots qui formeraient des phrases, sans faire forcément attention à la forme car dès que la forme s'emmêle j'ai du mal... Donc je profite de ce forum quelque peu déserté pour écrire et assouvir mon envie ! Les gens qui cliqueront sur ce sujet ne sont pas obligés de lire, de toute façon il n'y aura rien d'intéressant, ça sera encore pire que ma chronique qui était longue et chiante car elle ne disait rien ! Ce truc là n'est même pas une chronique, sinon elle aurait été mise dans le topic qui a été créé exprès... je veux simplement écrire, écrire et puis aussi écrire. Du coup j'ai décidé d'écrire sans me soucier des gens que je vais faire chier en écrivant, ces gens ce sont vous qui lirez ce truc, si vous avez le courage de le faire, l'envie, le temps... d'ailleurs si vous lisez ça vous avez vraiment que ça a foutre! Vous pourriez être en train d'aider quelqu'un, de passer du bon temps avec votre chéri(e), de passer du bon temps tout court, de dormir, ou je sais pas quoi mais en tout cas il y a plein de belles choses à faire à la place de lire ce truc qui s'appelle un texte car il regroupe des phrases qui sont faites avec des mots qui eux même sont fait de lettre... en plus ça doit être super chiant à lire tellement mes phrases ne doivent rien vouloir dire et puis même si elles veulent dire quelque chose, elles sont beaucoup trop longue! J’écris, j'écris et aussi j'écris... je me soucis pas de sauter des lignes, car ça sert à rien de toute façon y a rien à séparer, car je ne dis rien, alors j'écris au kilomètre, il me semble que c'est comme ça que l'on dit. Je suis sûr que vous vous demandez pourquoi je fais ça, enfin vous vous le demandez que si vous avez eut le courage de lire jusqu'ici, et même si vous vous ne le demandez je veux bien répondre à cette question que vous pouvez vous posez. Je ne sais pas trop pourquoi je fais ça, je sais seulement que j'avais envie, j'assouvie mon envie... je dois vous l'avouer cette envie est vraiment chiante, comme vous vous pourriez faire autre chose que de lire, moi je pourrai faire autre chose que d'écrire mais non je suis là en train d'écrire des trucs que je ne sais même pas c'est quoi. Tiens il faut que je m'absente mais je n'ai pas envie de vous postez le truc qui n'est pas fini, malgré que je ne sache s'il y a, s’il y aura une fin. Je me garde donc ce truc que je continuerais plus tard... bonjour, oui on est le lendemain, je reprends donc mon texte, car mon envie d’écrire est toujours là, toujours présente, un peu qu’hier mais toujours ici ! Donc aujourd’hui encore j’écris… tiens j’aurais pu sauter une ligne entre hier et aujourd’hui mais bon les deux jours ne sont séparé que d’une heure, d’une seconde, d’une millième de seconde, nous passons d’un jour à un autre presque instantanément, sauf si on prend le mot jour en enlevant le mot nuit, à ce moment là la nuit sépare deux jours… bref on s’en fou je n’ai pas sauté de ligne c’est comme ça, et c’est encore plus dur à lire comme ça et je me dis que ça en découragera plus d’un ! Moi je ne suis pas découragé et je continue d’écrire, d’écrire et aussi d’écrire. Ça fait du bien cette connerie, taper sur un clavier c’est cool, c’est Byzance, c’est bon !! Vous vous demandez toujours pourquoi je fais ça, car tout à l’heure ma réponse ne vous a pas satisfait ? Je peux tenter d’y répondre à nouveau, et puis non, vous y répondrez tout seul, j’ai autre chose à faire. Au lieu de répondre, j’écris encore, et toujours dans le vide. Tiens et pourquoi je ne mettrais pas ce texte dans les chroniques en fait ? Pourquoi pas. De toute façon comme la dernière fois je ne sais pas quoi raconter dans ma chronique, celle-ci serait bien en fait, au moins elle servirais à quelque chose : assouvir mon envie d’écrire… cette chronique est un peu longue tout de même il faut l’avouer mais mon envie d’écrire était grande, et est toujours grande. Pour une fois je ne l’assouvis pas en faisant attention à la forme, et je crois que ce n’est pas plus mal, en même temps vous me direz, ça ne pouvait pas être pire. Tiens il me reste 2 semaines avant que ça soit mon tour de poster ma chronique, si j’écris tous les jours ça risque d’être long… En lisant ceci vous êtes peut être qu’au début en fait ! Ça fait peur hein ? ça fout les boules !! si je peux vous rassurez, mercredi jeudi et vendredi prochain j’ai cours, ce qui fait que le soir je n’aurais peut être pas le temps, la semaine d’après, semaine de ma chronique ça sera pareil. Si en plus les autres jours je n’ai pas l’envie d’écrire, je n’écrirais pas, et ma chronique, mon texte, mon truc ne s’agrandira pas. Je sais que vous seriez content si le truc serait bientôt fini, donc je ne vous le dis pas, sadique moi ? Peut être un peu, mais c’est surtout que moi-même je ne sais pas. J’écris comme cela vient, ça se voit, c’est le bordel dans mon texte, ça part en couille, ça part en vrille, ça part en sucette, ça part en cacahuète … ce qui me connaisse doivent avoir l’habitude, j’espère ne pas choquer les autres, si ça vous choque, porter plainte peut être, ça peut rapporter gros, vous pouvez perdre beaucoup aussi en payant des gars en robe très cher, surtout que c’est souvent eux qui s’y connaisse moins bien que vous ! Après c’est vous qui voyez, mais c’est plus risqué que le loto, car là tu mises gros pour ne pas gagner, alors qu’au loto tu mises pas grand-chose pour perdre. Je me mets à parler du loto, c’est magnifique, bientôt je vous parlerais des hommes politiques peut être, pff ! Vous êtes toujours là ? Vous avez vraiment que ça à faire ce n’est pas possible ! Vous ne travaillez jamais ?! je ne sais pas pourquoi mais je sens qu’à la fin de cette chronique vous direz : « il est vraiment con celui là » je vous répondrais alors : « oui mais je le vis bien » (spécial dédicace au copain de la folle démoniaque qui a piqué mon pseudo pour écrire un message dans le trombinoscope) je me mets à faire des dédicaces maintenant … ouahou !!! Tiens j’ai pas mal écris ce soir, et oui on est le soir ce soir en ce jour où il fait déjà nuit. Je ne sais pas si j’écrirais autant tous les soir, car mercredi jeudi et vendredi j’ai cours, j’ai déjà dit ça il me semble… désolé (dédicace à moi) C’est le soir des dédicaces ce soir, j’en profite … j’en ai pas encore fait pour certaines personnes, c’est dommage car je suis sûr qu’elles en voudraient, d’ailleurs ça me stresse (dédicace numéro deux pour le copain de la folle démoniaque). Je vais arrêter avec ce gars, vous allez croire ou plutôt tu vas croire car je pense qu’il n’y a plus grand monde qui lit à ce moment de la chronique que j’aime ce petit nain minuscule, alors que c’est faut et que ce n’est pas lui que j’aime. « Mon cœur, mon amour …etc.» (Dédicace à une certaine personne que je ne dévoilerais pas son prénom). Les autres pardonnez moi mais je vais arrêter là pour ce soir, je ne sais pas s’il y aura une autre soirée ou un autre jour à dédicaces. Désolé (re dédicace à moi). Je suis un peu narcissique, j’estime que cette appellation fait une flétrissure à l’intérieur de mon énoncé, qui contenait auparavant que des termes ordinaires… Vous ne foutez pas de ma gueule ! J’ai repris la deuxième personne du pluriel car à ce moment là certains ont sauté un passage et vienne de reprendre leur lecture. Allez j’ai fini………… mais que pour aujourd’hui, à la prochaine les gens qui sont arrivés jusque là et qui n’ont rien d’autre à faire que de me lire. J’écris, j’écris et aussi j’écris… Bonsoir mais ce soir pas vraiment envie d’écrire en pus j’ai pas beaucoup de temps donc ce soir ça sera plutôt : je n’écris pas, je n’écris pas et surtout je n’écris pas… à la prochaine !! Bonjour, ça faisait deux trois jours que j’avais pas très envie d’écrire… et là c’est revenu, alors attention ! Les lignes avancent, les mots s’enchaînent, les phrases s’emmêlent, le texte s’allonge, s’allonge, s’allonge… ça vous emmerde, mais je m’en fou, désolé. De toute façon il n’y aura pas grand monde qui lira cette chronique, donc je peux dire n’importe quoi sur vous, personne ne lira… Je le ferais bien parce que vous m’êtes à peu près tous sympathique ! Je n’ai pas dit « tous sympathique » car certains je ne les connais pas et puis peut être que certain(s) je ne les aime pas … chercher pas de trop ça ne doit pas être celui ou celle qui lira ces lignes qui doit se sentir viser ! Encore une fois j’écris sans dire de choses intéressantes, c’est bizarre quand même, faudrait-il que je me fasse soigner ? Je me le demande. J’en parlerais à mon médecin. Elle est longue ma chronique quand même, mais elle dit moins de choses que la petite chronique de Flora, ou la première de Lolita, je ne sais pas ce que vous préférez mais bon quand c’est grand mais que ça ne dis rien c’est chiant… Je pourrais vous parler des êtres qui nous sont chers et qui nous manque. J’en entends beaucoup parler autour de moi (comme dans la chronique de Flora)et je le vis moi même, ou encore vous parler d’un nain qui fait de la politique, ou encore de pleins d’autres sujets mais à la place je m’amuse à faire la plus longue chronique, la plus chiante, celle qui raconte le moins de choses malgré sa longueur ! C’est fou quand même mais c’est comme ça. Je suis comme ça, désolé. Et puis comme je l’ai déjà dit j’assouvis mon désir d’écrire, d’écrire et aussi d’écrire. Vu déjà la longueur de ma chronique je pense que la fin est assez proche, je vais bientôt vous laisser. J’aimerais partir comme un lâche oui, ne pas vivre dans une dictature, retrouver une vraie démocratie car j’ai le mal de mon pays et plus je suis fou plus il rit, je veux partir loin d’ici, avec ma famille et mes amis. J’écris ceci avant les élections, je sais vous allez vous dire il est pessimiste mais on verra si j’avais raison. S’il passe, ça sera la première fois que je serais content d’être Français, car au moins je partirais où je voudrais… Bon j’avais dis que je ne parlerais de rien dans cette chronique bordel !!! C’est raté, pas grave. Pour une fois que je dirais quelque chose d’intéressant… je vous laisse pour aujourd’hui, je pense qu’on se retrouvera après les élections maintenant… Et oui je m’y suis pris assez tôt pour faire ce texte, mais en même temps vous croyez peut être pas que l’envie d’écrire me vient sur commande ?!
A la prochaine les lecteurs courageux qui me lisent ! On est le même jour mais j’ai encore envie d’écrire en fait. Attention, pour une fois il y aura un semblant de sujet. Il y a des moments, des instants, des jours, des mois, des heures où l’on se sent inutile, non pas vous ? Serais je le seul à être inutile parfois ? Quelqu’un vous parle d’un de ses malheurs et vous êtes là comme un con ou comme une conne à ne pas savoir quoi faire. Dans ce cas là vous ne vous sentez pas inutile ? Moi si, et je dirais que ça m’arrive trop souvent. Remarquez que je me sens parfois inutile pour d’autres raisons mais ça je préfère pas en parler. Il fallait le placer, je suis quand même de pourrir son forum avec une super chronique, j’étais obliger de lui rendre hommage. Ma chronique est tout de même extraordinaire… Elle doit sortir d’une autre planète où alors c’est moi qui vient d’une autre planète ? Ça c’est un petit hommage à la nouille… après la soirée dédicace à la con c’est peut être la soirée hommage. Ma chronique est aussi extraordinaire que l’aventure que vis jéjé à l’autre bout du monde ! (Hommage à jéjé pour ceux qui n’avaient pas compris). J’ai déjà rendu un hommage à Flora en parlant des êtres qui peuvent manqués, il me reste donc qu’une personne… Et oui les autres vous avez qu’à en faire vous des chroniques bande de fainéant. Oui je sais vous allez être jaloux car Benoît n’a pas fait de chronique digne de ce nom lui mais bon c’est grâce à lui si je vous fais chier ici. J’en entends une qui me dis c’est aussi grâce à moi (j’entends des voix ? oui je sais). Je te rends hommage aussi sans utiliser tes mésanges ou ton SDF(petit hommage à l’ours au passage…). Non petite SDF n’est pas un parti politique (en plus d’être chiant je suis pas drôle), même si c’est à cause d’eux qu’ils existent (je fais des raccourcis ? peut être mais je m’en fou sinon vous allez gueuler car ma chronique est trop longue, en prenant des raccourcis elle est d’une longueur normale…). Voilà j’ai rendu hommage aux gens que je voulais je l’aurais bien fait pour d’autre également mais vous avez juste à faire une chronique aussi là tous le monde les gens : Frimoussette, perrine, toto, molodemars, alban, manureva, Lo.mel, jihem, docteur Bud, Manu et tous ceux que j’oublie et qui m’en voudront car je n’ai pas mis leur pseudo… C’est le risque quand on fait une liste comme celle là ! je savais mais j’ai essayer et puis je suis sûr qu’il n’y aura pas grand monde qui lira ça de toute façon mais avec ma chance les seuls qui liront seront ceux que je n’ai pas noté … désolé si vous voulez bien. Vu la longueur du truc de toute façon y a pas trop de risque… Allez je me casse, pour aujourd’hui. A la prochaine ! Salut tout le monde les gens ! J’ai mal au cul aujourd’hui tiens… et oui on est le lendemain des élections… je vous laisse réfléchir là-dessus. Les élections ça en ferais chier plus d’un si j’en parlais mais même si ma chronique est faite pour faire chier (pas que pour ça…) j’ai pas envie de parler de politique, j’en ai trop parlé, je suis écoeuré, je ferais mieux de faire comme Marie qui je cite : « quand on m’parle de politique j’fais même pas semblant d’comprendre, j’bois un coup et pour moi j’explique que le Terre n’est pas à vendre » elle veut rien dire ma phrase mais ça fait rien. Je sais pas de quoi vous parlez par contre, j’ai juste envie d’écrire et je pensais pas qu’il fallait avoir quelque chose à dire pour pouvoir écrire. Bah oui car quand on écrit on ne parle pas alors même si on ne sait
Revenir en haut Aller en bas
Flo
Flo de ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2656
Age : 28
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 08/02/2006
Flipomètre : "T'es où ? Parce que là j'te préviens, j'suis pas en train d'attendre un crétin"

MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   Ven 11 Mai 2007 - 19:21

pas quoi dire on peut écrire car pour écrire pas besoin de parler et donc pas besoin de dire quelque chose. C’est clair ou c’est mal dit ? Ça ne peut pas être mal dit vu que c’est écrit ! Vous comprenez rien bordel de merde ! Non je ne suis pas énervé. Je suis juste mort de rire à l’idée de savoir qu’il y aura peut être une personne qui va lire ce texte en entier… Faut être fou. Moi ça me fait marrer en tout cas. Je n’avais jamais écrit un truc aussi chiant et pourtant je sais que j’en ai écrit des trucs chiants mais des comme celui-ci jamais ! Il est extraordinaire… Je m’envoie des fleurs, je sais mais de toute façon peu de monde va lire le texte en entier donc je m’en fou et puis je fais ce que je veux d’abord. J’ai une idée (qui as dit « c’est pas possible » ? enfoiré va ! j’ai une idée par an, c’est tombé là c’est cool non ? Vous avez de la chance.) Pour que votre lecture soit encore plus chiante et que beaucoup s’arrête vite je vais varier la grandeur d’écriture. C’est cool non ? Ça fera du monde en moins à la fin. Mais au moins ça sera pas la fin du monde… je vous laisse réfléchir là-dessus. Aujourd’hui je vous demande beaucoup de réfléchir, je sais que pour certain ce n’est pas faisable, je m’en excuse mais en même temps je pense pas qu’il y en ai beaucoup qui ont lu jusqu’ici. Personnellement je ne sais pas si j’aurais lu un truc aussi long sur un forum, surtout en sachant que ça vient de moi, une personne qui raconte toujours rien ou alors qui le raconte mal. En tout cas je félicite les gens qui auront tout lu. Lire un texte où il n’y a aucun retour à la ligne c’est dur quand même… désolé j’ai fait exprès. Lire un long texte qui ne raconte rien c’est dur quand même… désolé je n’ai pas fait exprès. Je sens la fin de mon texte qui va s’appeler une chronique, mais ce n’est pas sûr non plus il me reste du temps pour continuer ! Si j’ai encore envie d’écrire, j’écrirais, j’écrirais et bien sûr j’écrirais… Je sais que vous vous dites « j’espère qu’il n’aura plus jamais envie ou alors pas sur le forum » alors moi je vous réponds « je ne sais pas mais peut être et puis si j’ai envie ça vous tombera dessus mais en même temps vous n’étiez pas obligé de lire, il me semble que je vous avez prévenu… » Allez je vous laisse pour le moment, au mieux pour vous je vous retrouve vendredi et au mieux pour moi je vous retrouve tout à l’heure. Oh putain ! Je viens de copier coller mon texte… C’est moche ! Ça fait mal aux yeux, c’est impossible à lire. J’adore… Elle va vous faire chier cette chronique, la nouille va regretter d’avoir proposer ça… J’adore, désolé… je suis de retour et on est toujours le même jour… je vous dis pas lequel car il me semble que je vous l’ai dit tout à l’heure et puis si je ne l’avais pas dit,c’est pas grave on est le même jour quand même. A chaque fois je dis que je raconte rien dans ma chronique mais en fait j’ai raconté des trucs non ? Je ne sais pas en fait car moi je l’ai écrit mais je fais parti des nombreux gens qui ne la liront pas, je ne suis pas trop fou encore. Vous n’êtes pas d’accord ? Vous pensez que je suis fou ? Malade ? Que je vais mal ? Ou je sais pas quoi… Pour essayer de vous répondre je dirais que je ne vais pas mal, ça j’en suis sûr, je ne suis pas fou ni malade ou en tout cas je ne pense pas (comme beaucoup d’entres vous qui ne pense jamais mais qui devrait, ah mais mince excusez moi c’est vrai que vous pouvez pas, désolé, dommage pour vous, moi j’aime bien penser c’est moins fatiguant qu’agir…mais là je n’ai pas fait que penser, j’ai également agis car j’aurais seulement pensé j’aurais fait chier personne alors que là je fais chier des gens et je suis heureux, c’est cool non ?) je fais des parenthèses qui sont super longue, tout le monde s’en fou et moi aussi, temps mieux. Mon texte ressemble à un pavé. Ma phrase ressemble à un pavé qui vient de tomber au milieu d’une bande de jeune en train de se faire attaquer par une autre bande de jeune. C’est la bande à Lucien contre bande de la mère à titi. C’est beau quand même non ? Ils sont tous violent, heureusement que ma bande à moi est pacifiste, pas trop dur vu que je suis une bande de jeune à moi tout seul... Quand on voit l’état du gars on se dit que c’est normal… Mais je vous emmerde car je suis une bande de jeune j’me fends la gueule… Je ne fais pas parti de ses jeunes qui regardent les pubs de lessives à la télé, de toute façon je comprends rien à leur pub, je n’ai jamais appris ce que c’était la couleur plus blanc que blanc… putain !!! Je suis en train de raconter des choses dans ma chronique ! Pour les incultes je reprenais des titres de Renaud, et des sketchs de Coluche. Là est toute ma culture. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai du mal à faire une chronique qui tienne la route, je pars toujours en tête à queue ce qui me fait faire des tonneaux par la suite et je me retrouve sur le toit mais en dessous du niveau de vos chroniques. Mais j’apprends, comme dirait un nain, non pas celui qui nous gouverne mais celui qui nous emmerde euh… non c’est le même ça c’est lui qui nous écrit des belles chansons, ce qui n’est pas dû à tout le monde, j’apprends le métier. Relisez la phrase plusieurs fois si vous n’avez pas compris. Elle est vachement longue quand même ma chronique, c’est raisonnable ? Je vais m’arrêter là pour l’instant car j’ai moins envie d’écrire que tout à l’heure et oui je vous rappelle que le titre de ma chronique est « J’ai juste envie d'écrire, excusez moi » et c’est toujours pour ça que j’écris cette chronique. A des moments je n’ai pas pu m’empêcher de raconter quelque chose mais le but premier de ma chronique c’est d’écrire, le deuxième c’est de vous faire chier, le troisième je vous laisse chercher et pour les suivants aussi. A la prochaine les gens. Salut ! Putain c’est long ! Mais j’ai toujours envie d’écrire… Comme je n’arrive pas écrire pour faire quelque chose de bien, de beau, d’intéressant, j’écris ici pour écrire et pour vous faire chier car c’est vous qui lirez tout ça. Et puis ici j’ai pas besoin de faire attention au nombre de syllabe, aux rimes, à la forme, ici j’écris normalement, simplement sans me compliquer car quand c’est complexe je n’y arrive pas alors que là j’y arrive, c’est à mon niveau. Je suis pressé d’être à vendredi, voir, lire vos premières réactions, enfin je doute que les premières réactions viennent le vendredi, il va vous falloir la nuit pour lire mon truc… Quand vous lirez ce mot là, non pas lui l’autre d’avant le « là » non pas ce la l’autre « là », il sera tard, très tard ! Je ne sais pas ce que vous ferez en lisant cette chronique, peut être écouterais vous de la musique comme j’en écoute en écrivant ces mots là (l’amour à la machine – Souchon), ou peut être que vous serez concentrés sur mes mots et mes phrases pour découvrir quelque chose, chercher bien il y a quelque chose de cacher, bref je sais pas ce que vous ferez mais moi je me marre à l’idée de savoir qu’une personne pourrait lire ce texte… Qui aurait pu avoir cette idée quand même : écrire un truc super long qui ne dit pas grand-chose pour faire chier les gens qui veulent avoir une super chronique ? Pas grand monde je crois. Désolé pour les quelques personnes a qui j’ai dit « vous allez voir elle est super ma chronique je suis pressé d’être à vendredi », c’est simplement parce que le fait de savoir que vous alliez lire me faisait rigoler, et les deux personnes a qui j’ai dit ça sont sûrement les deux personnes qui liront, je doute qu’il y en ait d’autre(s)… Encore une fois après quelques lignes en plus je vais vous laisser, et encore vous dire « à la prochaine » : ça doit être chiant non ? Ça coupe mon texte mais comme je ne saute pas de ligne ça ne coupe pas complètement et ça devient lourd non ? Je ne sais pas mais je vous dis quand même à la prochaine. Salut. Bravo vous vous rapprocher de la fin. Ça fait longtemps que vous l’attendez et vous vous dites « quand arrêtera t’il d’écrire ? ». Je vous réponds que là plus j’écris plus vous vous rapprocher de la fin car quand vous lirez ce que j’écris ici vous vous rapprocherez de la fin qui est un peu plus bas mais de moins en moins loin car vous avancez vers elle-même si moi je continue d’écrire aujourd’hui car le jour où vous lirez j’aurais fini d’écrire et vous vous rapprocherez du terminus qui est un plus bas mais qui se rapproche où plutôt vous vous rapprochez de lui car lui ne bouge pas il reste au même endroit, le dernier mot ne change pas il reste le même et vous attends depuis très longtemps car vous n’en finissez pas de lire cette chronique comme moi je n’en fini pas de finir ma phrase et ma chronique. Sur cette phrase je vais vous laisser pour aujourd’hui. L’envie d’écrire est toujours là… (Bonjour quand même !) Elle reste là, toute proche, prête à me sauter dessus d’ailleurs elle vient de me sauter dessus. Je crois qu’elle vient de s’accrocher, elle sera peut être là encore longtemps, je ne sais pas car en plus de ça elle ne prévient pas pour combien de temps elle est présente… Vous êtes en train de vous dire « putain j’aurais du commencer à lire sa chronique qu’à partir d’ici, il parle enfin de ce qu’il devait parler, vu le titre de sa chronique ». Vous auriez mieux fait c’est sûr, ça vous aurez éviter de vous faire chier à lire ce gros pavé mais vous ne l’avez pas fait à moins d’avoir eu un gros coup de bol. Dans ces 4 lignes qui parlent de cette envie d’écrire il y a tout le contenu de ma chronique, c’est quand même extraordinaire. Ça aurait été si simple de n’écrire que ces 4 lignes… Et puis il me semble que manureva avait dit : « En tout cas j'ai bien aimé surtout celle de Flo qui est longue mais longue », alors en n’écrivant que ces 4 lignes j’aurais pris le risque de ne pas plaire à manureva alors qu’en écrivant ces … lignes (je vous laisse compter) je prends simplement le risque que manureva aime ma chronique, je préfère… Je crois vraiment que ma chronique va bientôt se terminer, je vous vois déjà pleurer en disant « il a fini, c’est pas trop tôt bordel de merde !!! « Pour ceux qui n’auraient pas compris j’explique que les larmes ne viendraient pas du fait que vous soyez triste car ça m’étonnerais que quelqu’un soit triste en sachant que ma chronique va se terminer mais ces larmes viennent plutôt d’un problème d’yeux dû à une trop grande concentration qu’il vous a fallu pour lire mon texte. Cette concentration vous a obligé à garder les yeux ouverts trop longtemps et du coup vous avez mal à vos yeux… C’est bon vous avez compris ? J’espère en tout cas que je n’ai rendu personne triste, ce n’était pas mon but je répète encore une fois mon but était d’assouvir mon envie d’écrire car j’avais envie d’écrire, d’écrire et surtout d’écrire. J’ai donc écrit durant cette semaine et demie afin de faire une belle « petite » chronique en me faisant plaisir car au moins j’écrivais. Je viens de me rendre compte que la dernière personne que j’ai cité était manureva, sans vouloir te faire de la peine je pense qu’il serait préférable que ça soit quelqu’un d’autre… Pour finir ma chronique je vais faire comme les gens qui sortent un album : « listes des gens à remercier : Renaud, Benoît et le bon dieu qui m’a fait tomber sur eux ; Lolita sans qui, ne riez pas, cette chronique n’aurait tout simplement pas pu voir le jour, manureva, Lo.mel, Frimoussette, Toto, molodemars, jéjé, Manu, Béhère, la nouille [et des gens que j’oublis désolé] ceux qui viennent me voir, ceux qui reviennent, mes parents pour leur présence, tout un tas de chieurs, et la fille que j’aime. Et la fille que j’aime. Y a des gens que je veux pas remercier. Mais je préfère pas les remercier. » C’est bien fait quand même, non ? ça vous rappelle quelque chose ? Normal si la réponse est non bah tant pis pour vous ! Je déclare cette chronique officiellement terminer. Ce point était bien le point final mais je continue un peu histoire que les tricheurs, les fainéants etc. ne voient pas la fin d’un premier coup d’œil, eux aussi seront obligés de chercher un peu, c’est normal, chez moi il n’y a pas de privilège, sauf pour moi… Je suis un chieur, je ne suis pas très intelligent, je n’ai pas que des bonnes idées, et là ne dites pas c’est pas vrai car mon idée de chronique vous l’aimez pas j’en suis sûr, arriver à cet endroit vous devez me haïr, et je vous comprends, mais par contre je suis le roi ! (Qui a dis « des cons » ?) Et oui je pourrais monter sur le trône, je suis un prétendant… Ne dites pas aux fainéants que ce n’est pas la vraie fin parce que là je vais vraiment m’arrêter, je vais m’arrêter d’un coup sec, d’un seul coup le fond noir et blanc va devenir noir !




































Ouf ! J’ai rattrapé le truc ! Vous ne pourrez pas dire que je n’ai pas sauté de ligne durant ma chronique… A bientôt les gens, bonne lecture (ça c’est pour ceux qui commencent par la fin…)
Je fini par un smiley quand même, pour ne pas nuire à ma réputation : doigt
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chronique Dorémusienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chronique Dorémusienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 32Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 18 ... 32  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Chronique] Lonewolf "The Dark Crusade"
» TOXIC HOLOCAUST Chronique de l'archéologue du métal ...
» The Collection met son habit doré
» Patrick Bonnifet "The Jojusong Project" 2010 (La Chronique)
» Chronique de films.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Benoît Dorémus :: De l'autre côté de l'ordi. :: La cour de récré-
Sauter vers: